Blog Maçonnique - Première version

Depuis le 3 novembre 2006, la nouvelle version du Blog Maçonnique se trouve à l'adresse www.hiram.be. Vous pouvez cependant continuer à commenter ces articles.

25 septembre 2005

367 Francs-Maçons tatoués au Grand Orient de Belgique

tatouage_bras_300Prenons un Atelier du Grand Orient de Belgique où 80 Maçons sont inscrits au Tableau de Loge. 3 d'entre eux (au moins) portent un ou plusieurs tatouages, tous ou en partie d'inspiration maçonnique ! Si cette proportion (3,75%) est la même dans les autres Loges du GOB, il faudrait donc compter 367 Francs-Maçons tatoués au sein de la plus grande Obédience belge. Bien sûr, il s'agit d'un calcul (très) grossier. Peut-être que la prochaine enquête du GOB auprès de ses membres (environ 9.800) devrait inclure une question autour de ces dessins corporels ?

Illustration : un avant-bras tatoué chez Hannya Tatoo à Bruxelles

A lire aussi : notre article "Tatouages maçonniques"

Posté par jiripragman à 07:00 - Sites maçonniques - Commentaires [5] - Permalien [#]

Commentaires

    et si on extrapole à la France, à l'Europe, au monde
    Ca fait combien de FM tatoués ?
    remarqué les dessins, quand on ne sait ni lire ni écrire...

    Posté par Fox, 25 septembre 2005 à 14:33
  • ça craint!

    Quel intéret d'un tatouage maçonnique? Pour être exhibé alors que nous sommes, semble-t-il, dans la discrétion.Cela me rappelle de bien funestes souvenirs...historiques

    Posté par tigron, 25 septembre 2005 à 18:00
  • Personnellement je ne vois pas d'incompatibilité entre discrétion et tatouage. Tout dépend où il se situe, non ?

    Posté par un autre, 25 septembre 2005 à 19:25
  • quel est le problème ?

    Dépassons les références historiques déplacées et les moqueries de salle humide... c'est au moins le signe que les FM restent jeunes et de leur temps !

    Posté par GADLU fan, 25 septembre 2005 à 21:04
  • Témoignage

    Mon premier tatouage date d'il y a une vingtaine d'années. Tous mes tatouages ont été fait à un moment charnière de mon existence et correspondaient à une envie. Les miens expriment pour une partie d'entre eux une certaine "dualité", sans doute n'est-ce pas innocent. Ces tatouages sont discrets. Dans le civil, je porte un costume et personne ne se rend compte de la présence de tatouages. Je ne tombe la veste et ne remonte mes manches qu'avec des personnes que je connais et dans des circonstances "non officielles". J'ai eu envie de marquer mon attachement à notre Fraternité à travers un signe. Cela m'appartient...

    Posté par Jiri Pragman, 25 septembre 2005 à 22:09

Poster un commentaire