Blog Maçonnique - Première version

Depuis le 3 novembre 2006, la nouvelle version du Blog Maçonnique se trouve à l'adresse www.hiram.be. Vous pouvez cependant continuer à commenter ces articles.

28 octobre 2006

Un salon, des prix

Le Salon du Livre maçonnique à Paris le 14 octobre 2006 a été l'occasion de remettre des prix littéraires. Ceux-ci ont consacré :

  • Daniel Bérésniak pour l'ensemble de son oeuvre (prix spécial "Hommage") (article dans le Blog Maçonnique)
  • Pierre Mollier avec "La Chevalerie Maçonnique" dans la catégorie histoire - beaux livres
  • Bruno Etienne avec "La Spiritualité Maçonnique" dans la catégorie essai - philosophie
  • Tzvetan Todorov avec "L'Esprit des Lumières" dans la catégorie humanisme

Posté par jiripragman à 10:02 - Editions - Commentaires [13] - Permalien [#]

Commentaires

    les F.M. Sont-ils des attardés mentaux ?

    Comment peut-on jouer à la franc-maçonnerie de nos jours, alors que ce n'est qu'une escroquerie fondée au XVIIIe siècle par quelques aristocrates qui voulaient plumer de naïfs bourgeois ou quelques illuminés déments se croyant le centre occulte de tous les pouvoirs ? Que peut-p trouver à se déguiser en Souverain Pontife des Templiers ou en enculeur de mouches ? bref la F.M. n'est qu'une connerie tout ce qu'il y a de plus profane qu s'adresse à des ânes et à des gros lards incultes (la plupart ne sont pas des universitaires de haut niveau mais des besogneux avec une mentalité arriviste et merdique); perso je pense que les Nazis avaient raison à votre sujet, vous êtes des cons attardés dont il faut nettoyer les oubliettes de l'histoire bye les trous duc

    Posté par raoul duschnok, 28 octobre 2006 à 18:12
  • Qui qui parle...

    Je pense que ce genre de message parle de lui-même n'est-ce pas ? L'on remarque d'emblée le niveau intellectuel de ce grossier personnage, pour le moins inculte et ridicule. Peu importe que les maçons soient universitaires ou non. Leur idéal d'humanisme et de perfection de soi importe bien plus. Le fait que Jiri ait posté ce message témoigne d'ailleurs de la tolérance des FF. et cela ne fait que conforter mon envie de faire partie de la maçonnerie. Néanmoins, contrairement à un ami maçon que je ne citerai pas ici mais pour qui j'ai déjà beaucoup d'estime (il se reconnaîtra , je pense qu'il faut vraiment se méfier de ce genre de propos et réagir pour défendre l'idéal maçonnique. Quant aux derniers verbiages énoncés par ce mécréant, il convient de rappeler une nouvelle fois l'apport extrêmement important du GOB et du GOF en matière de progrès social et de démocratie : abolition de la peine de mort, loi sur l'IVG, reconnaissance du génocide arménien, fin de la guerre civile en Nouvelle-Calédonie, etc. La maçonnerie, comme la Vérité, triomphe toujours des calomnies perpétrées à son encontre.

    Posté par Chrisburg, 29 octobre 2006 à 02:29
  • L'est pas cool le raoul :-(

    On devrait se cotiser et lui acheter un laxatif pour qu'il fasse plus facilement son petit caca, car il me paraît un peu constipé du bulbe, le pauvre bougre.

    Une petite séance chez le psy serait bien aussi pour le débarasser de son stade anal.

    Doux Jésus, quelle misère ! Prions pour lui.

    Posté par Fabermother, 29 octobre 2006 à 19:32
  • Ca se passe de commentaire

    Nous nous flattons d'avoir été persécutés par Hitler! C'est justement la preuve que la F...M... est jugée dangereuse par tous les dictateurs. CQFD!
    Quand aux propos...
    "La plus part des gens croient avoir de l'esprit lorsqu'ils ne sont que grossiers et mal polis"
    La Rochefoucauld.

    Posté par Le Stagyrite, 29 octobre 2006 à 20:26
  • La FM imparfaitement éclairée hier et aujourd'hui ?

    "La plus part des gens croient avoir de l'esprit lorsqu'ils ne sont que grossiers et mal polis"
    La Rochefoucauld.
    Bien, alors, maintenant enlevons du discours de raoul duschnok toutes les injures, que reste-t-il de ses propos ?
    On pourrait les reformuler sous cette forme ? et en quelque sorte l’écouter !!!
    « Comment peut-on jouer à la franc-maçonnerie de nos jours, alors que ce n'est qu'une escroquerie fondée au XVIIIe siècle par quelques aristocrates qui voulaient plumer de naïfs bourgeois ou quelques illuminés déments se croyant le centre occulte de tous les pouvoirs ? Que peut-on trouver à se déguiser en Souverain Pontife des Templiers ? Bref la F.M. n'est qu'une bêtise tout ce qu'il y a de plus profane qui s'adresse à des incultes (la plupart ne sont pas des universitaires de haut niveau mais des besogneux avec une mentalité arriviste. »
    On peut faire l’hypothèse que la FM a eu initialement pour projet de rassembler dans ses loges une partie seulement des courants d’idées constituants ce que l’on appelle par facilité « les lumières » ( le pluriel est souvent oublié, signifiant qu’il y a eu différentes lumières).
    En ont été écartés volontairement les athées, les femmes et les esclaves selon les Constitutions d’Anderson. Concernant les athées elles ne faisaient (ces Constitutions) que relayer les interdits ( assortis de sanctions : emprisonnements etc… ) des religieux associés à ceux des monarchies ou principautés de droit divin.
    A l’époque cela mettait officiellement ( dans les textes) hors la FM, excusez du peu certaines « lumières »! par exemple celles de tout le courant philosophique européen qui gravitait autour des idées de Spinoza.
    Globalement la FM ( essentiellement théiste et déiste à l’ombre des théistes) était plutôt du côté du manche, et « hasard ou nécessité » c’est à la même époque que les grades d’à côté dits « hauts » ont été créés, reproduisant une structure aristocratique à laquelle les roturiers pouvaient participer quelques heures par mois.
    Le courant athée ( et donc spinoziste ou et dérivés ) n’a eu son entrée « officielle » en FM qu’à partir de 1877 ( concernant le GODF, le GODB ?) ? Cette entrée est toujours refusée par la grande majorité des FM au plan mondial.
    Concernant les thèmes et symboles des « hauts grades » certains parlent de leur sécularisation peut être pour amadouer les athées inattentifs, qui sait !!!
    La FM n’est très certainement pas sans ambiguïtés dans son évolution historique et au plan philosophique ce qui peut questionner les profanes, et entraîner un rejet sans nuance.
    Mais peut être pourrait-on leur dire surtout qu’il s’agit d’une société de sociabilité où chacun peut s’exprimer librement et écouter les autres sans être tenu d’adhérer à une thèse plutôt qu’à une autre.
    Et éventuellement cette écoute peut lui permettre d’améliorer ce qu’il a reçu de Dame Nature !

    Posté par Philippe, 30 octobre 2006 à 15:52
  • Pas mal du tout !

    J'ai lu avec intérêt tes propos. Je les trouve sensés, bien équilibrés, lucides. En ce qui concerne les athées.

    Mais quid du reste de l'héritage d'Anderson ?

    "En ont été écartés volontairement les athées, les femmes et les esclaves selon les Constitutions d’Anderson."

    Les malades et handicapés sont également écartés.

    Posté par Fabermother, 31 octobre 2006 à 04:35
  • clair obscur

    Mais quid du reste de l'héritage d'Anderson ?

    Sans doute également en teintes grises vers le sombre dans la mesure où il peut y avoir des "auteurs maçonniques primés" mais certainement plus rétrogrades que de progrès à défaut d'être progressistes !!!

    Posté par Philippe, 31 octobre 2006 à 13:38
  • Je l'ai bien connu...

    Je l’ai bien connu…le raoul Déjà, tout jeune garçon en classe, il manifestait un intérêt très particulier pour les lattrines au point de s’être porté volontaire pour nettoyer toutes celles de l’école. Il avait cette formule déjà prémonitoire : « de la mer… jaillira Ma lumière » Force est de constater la justesse de sa prédiction. Et puis des années après, voilà que je le retrouve, par le biais d’un blog maçonnique. Égal à lui-même ? Non…il s’est dépassé le raoul !. Des lattrines son parcours a suivi les caniveaux, et exhumé les poubelles et collectionné les fientes. Un poète de la déjection le raoul Bref une forme d’initiation dont il parcourt tous les degrés et qui le conduit inexorablement vers la benne à ordures. Sa mer de lumière….

    Posté par tigron, 31 octobre 2006 à 14:10
  • à Raoul

    Duschnok ou "Ducon"?
    Nous laissons les aigris, les fachos, les néo-nazes, insulter les francs-macs (comme ils disent) nous leur répondons "les cons éjaculent leur haine les maçons travaillent".

    Posté par Jacques Cécius, 31 octobre 2006 à 22:07
  • Pitié pour nous pauvres humains !!!

    Ceux qui ne pensent pas comme nous

    Paroles: Georges Brassens

    Quand on n'est pas d'accord avec le fort en thème
    Qui, chez les sorbonnards, fit ses humanités,
    On murmure in petto : "C'est un vrai Nicodème,
    Un balourd, un bélître, un bel âne bâté."
    Moi qui pris mes leçons chez l'engeance argotique,
    Je dis en l'occurrence, excusez le jargon,
    Si la forme a changé le fond reste identique :
    "Ceux qui ne pensent pas comme nous sont des cons."

    {Refrain:}
    Entre nous soit dit, bonnes gens,
    Pour reconnaître
    Que l'on n'est pas intelligent,
    Il faudrait l'être.
    Entre nous soit dit, bonnes gens,
    Pour reconnaître
    Que l'on n'est pas intelligent,
    Il faudrait l'être.

    Jouant les ingénus, le père de Candide,
    Le génial Voltaire, en substance écrivit
    Qu'il souffrait volontiers - complaisance splendide -
    Que l'on ne se conformât point à son avis.
    "Vous proférez, Monsieur, des sottises énormes,
    Mais jusques à la mort, je me battrais pour qu'on
    Vous les laissât tenir. Attendez-moi sous l'orme !"
    "Ceux qui ne pensent pas comme nous sont des cons."

    {Refrain}

    Si ça n'entraîne pas une guerre civile
    Quand un fâcheux me contrarie, c'est - soyons francs -
    Un peu par sympathie, par courtoisie servile,
    Un peu par vanité d'avoir l'air tolérant,
    Un peu par crainte aussi que cette grosse bête
    Prise à rebrousse-poil ne sorte de ses gonds
    Pour mettre à coups de poing son credo dans ma tête.
    "Ceux qui ne pensent pas comme nous sont des cons."

    {Refrain}

    La morale de ma petite ritournelle,
    Il semble superflu de vous l'expliciter.
    Elle coule de source, elle est incluse en elle :
    Faut choisir entre deux éventualités.
    En fait d'alternative, on fait pas plus facile.
    Ceux qui l'aiment, parbleu, sont des esprits féconds,
    Ceux qui ne l'aiment pas, de pauvres imbéciles.
    "Ceux qui ne pensent pas comme nous sont des cons."

    {Refrain}

    Posté par Philippe, 01 novembre 2006 à 11:03
  • de Mongolfier

    Il y a des personnages « Anti-maçonniques » que j’aime bien .Je veux parler d’Eric de Mongolfier.
    Son antimaçonnisme m’élève ,car le personnage est droit et loyal. Son combat est, tout compte fait, le mien. Comment ne pas être d’accord avec ses critiques.

    De Mongolfier est à des années lumière de Monsieur Raoul…

    De Mongolfier combat la déviance, mais sur le fond adhère à nos principes …N’a-t-il pas confié qu’un jour peut-être……. ???


    http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3260,36-829392,0.html?xtor=RSS-3260

    Posté par EMEREK, 01 novembre 2006 à 16:33
  • suite à l'intervention d'Emerek

    L'action d'Eric de Mongolfier ne me paraît pas antimaçonnique. Plutôt antivoyoucratie en col blanc. Un FM qui se "loupe" en connaissance de cause n'est pas pour moi un Frère mais un voyou ordinaire.

    En fait, j'estime qu'il a fait son travail. Il n'a pas bouffé du Maçon, il a dénoncé des délits. Qu'il adhére ou non à nos propos (idées). Respect à lui.

    Fraternellement,

    Faber

    Posté par Fabermother, 03 novembre 2006 à 18:05
  • Liberté de conscience,c'est aussi le droit de vitupérer. Un beau bréviaire de haine et de mensonges qui rappelle un locataire de Sainte Anne . C'est votre droit, brave Raoul. Vous avez bouffé du ma-con. Et puis quoi encore ?

    Posté par Paul Gerard, 09 décembre 2006 à 10:12

Poster un commentaire