Blog Maçonnique - Première version

Depuis le 3 novembre 2006, la nouvelle version du Blog Maçonnique se trouve à l'adresse www.hiram.be. Vous pouvez cependant continuer à commenter ces articles.

18 mars 2006

La Loge Victor Schoelcher

schoelcherLa page d'accueil du site web de la Loge suisse Victor Schoelcher (www.loge-schoelcher.ch) utilise un bleu et des dorures fort élégants.

Le site cette Loge genévoise raconte l'histoire, la vie, l'oeuvre de ce Français Victor Schoelcher  (son nom est d'origine alsacienne) qui oeuvra au combat contre l'esclavage. Cet ancien Sous-secrétaire d'Etat aux colonies rédigea ainsi en 1847 sa pétition pour l'abolition immédiate de l'esclavage. Si, selon le site, Schoelcher (1804-1893) fut un "grand maçon", il n'eut pourtant pas "une grande activité maçonnique" (le site du Sénat français nous apprend cependant que Schoelcher fonda en 1836 en Guadeloupe la Loge Les Disciples d'Hiram) mais il est vrai que "il consacra presque toute sa vie aux droits de l'homme et du citoyen".

La rubrique Contacts du site comprend les liens vers les loges membres du Grand Orient de Suisse. A la rubrique Réunions, l'Atelier affiche le calendrier des Tenues avec les titres des Morceaux d'Architecture. On note que les Soeurs et Frères sont les bienvenus à chaque Tenue. La rubrique Philosophie est sous-titrée "l'esprit de l'atelier". Ce n'est cependant qu'en fin de page que l'on apprend que la Loge Victor Schoelcher a été créée le 13 mai 2000. Elle est issue de la Loge Mozart et Voltaire. Quant à la rubrique Soutien, est consacrée à l'association Sawatdi active en Thailande.

Une page e-mail fournit les adresses pour l'envoi de messages, de commentaires à la Loge ou pour joindre le Grand Orient de Suisse.



Posté par jiripragman à 07:00 - Sites de Loge ou d'Obédience - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    Schoelcher

    Est-il besoin d'une grande assuidité aux Tenues pour être un franc-maçon digne de ce nom? Je ne le pense pas. Certains "maçonnent" avec abondance, mais s'indignent lorsque des frères et des soeurs défendent l'idée que l'Ordre doit prendre position sur les grands problèmes de société, et déplorent le fait que d'autres maçon(e)s s'engagent "à peine temps" pour leurs frères en l'humanité. Gloire au G.A.D.L.U. disent certains. Gloire à Schoelcher disent d'autres. Ces derniers ont raison. Cela étant, le chrétien engagé (pas catho, rassurez-vous, mais parpaillot), peut rendre gloire à l'un comme à l'autre.

    Posté par jacques Cécius, 25 mars 2006 à 16:58
  • Descendants de Victor Schoelcher

    Je m'appelle Monette Jean Louis et je m’intéresse à la généalogie des familles Jean Louis à travers le monde.
    Je demeure au Québec et je suis originaire d'Haïti.

    Ma recherche porte sur les ascendants et descendants de Dulciné Jean Louis en Haiti et à travers le monde.
    À la suite de notre réunion de famille des Jean Louis en Floride en 2002, nous avons pu réunir les différents descendants des familles Jean Louis de la branche Philippe Soelcher Jean Louis et (épouse) Marie Cécile Limonta répartis sur divers continents.

    Ce qui reste à compléter ce sont les ancêtres de Dulciné Jean Louis né probablement en 1844 en Haiti ou en Martinique.
    La mère de Dulciné serait probablement Marie Adélaide Jean Louis esclave noire qui a été achetée par Victor Schoelcher lors d'une vente publique .
    Dulciné aurait d'après les témoignages retenus lors de cette réunion des descendants
    -Victor Jean Louis
    -Soelcher Jean Louis né vers 1871 en Haïti(mon grand père nous avons l'acte de mariage de mon père François Jean Louis né le 28 mars 1901 et décédé à Montréal en 1942, inhumé à Port-au-Prince qui précise les données)
    -Cornélie Jean Louis qui a étudié en France et décédé en Haïti
    -Lucia Jean Louis
    -Richard Jean Louis né probablement à Petite rivière de Nippes en Haïti, dans l'acte de mariage de Richard Jean Louis on peut lire qu'il est le fils d'Alexandre Schoelcher)
    Il y a eu un fond Victor Schoelcher en Haïti.
    Dulciné a eu une éducation très poussée en France, il a travaillé au Petit Séminaire St Martial à Port-au-Prince, il était sénateur avant 1901, ancien inspecteur de l'instruction publique en Haiti, il a publié en 1901 Haïti choses de la campagne, en 1877 Manuels de culture appropriés au climat et au terroir d'Haiti, jacmel Haiti.

    Voila les informations je voudrais savoir si vous pouvez apporter quelques informations à cette généalogie.
    Mme Monette Jean Louis
    lydiaquebec@yahoo.fr

    Posté par lydiaquebec, 27 mars 2006 à 22:10

Poster un commentaire