Blog Maçonnique - Première version

Depuis le 3 novembre 2006, la nouvelle version du Blog Maçonnique se trouve à l'adresse www.hiram.be. Vous pouvez cependant continuer à commenter ces articles.

03 novembre 2005

Grand Occident de France et Fort Chabrol

Oui, vous lisez bien ! Nous parlerons aujourd'hui du "Grand Occident de France" ! Cette association dont le nom fait bien sûr allusion à l'opposé, le Grand Orient de France. A l'origine, Edouard Drumont (auteur du "Testament d'un antisémite" et de "La France juive") avait créé la Ligue Antisémitique de France. C'est en 1899 qu'elle devint le Grand Occident de France, association présidée par Jules Guérin.

guerinC'est dans les locaux du 51 de la rue Chabrol qui abritaient une véritable citadelle, le siège du Grand Occident de France et du journal "L'Antijuif", que se barricada, avec 12 hommes, Jules Guérin. Cet anti-dreyfusard était aussi le directeur de "L'Antijuif", un journal qui pouvait vendre jusqu'à 120.000 numéros par semaine. Assigé par la police dès le 13 août 1899, Guérin qui avait voulu formenter un coup d'état tint pendant 5 semaines. Il se rendit le 21 septembre matin alors que la police se préparait à donner l'assaut. L'appellation "Fort Chabrol" devait ainsi entrer dans l'histoire et dans le vocabulaire de la presse !

En 1900, Jules Guérin sera condamné à 10 ans de prison. Cette peine sera commuée en bannissement. Rentré en France, Guérin mourra de maladie en 1910.

Il n'est pourtant pas oublié puisque le site "nationaliste-révolutionnaire" Voxnr ("le site des résistants au nouvel ordre mondial") évoquait la fondation en 1993 de l’Association Mémoire Jules Guérin qui "oeuvre pour la réhabilitation de ce grand politique français, qui, six semaines durant au cour de l’été 1899, résista aux forces de sécurité de la III° République". Cette association se réunirait chaque année au cimetière Montmartre à paris pour déposer sur la tombe de Jules Guérin une gerbe de bleuets, fleur des nationalistes français de la fin du XIX° siècle. Ce site annonce même qu'une photographie du Fort Chabrol de 1899 sera offerte à tout nouvel adhérent.

Il rappelle également que le signe de ralliement du Grand Occident de France était les deux poings ("Un dans la gueule des juifs, l’autre dans la gueule des francs-maçons !"), "les frères deux-poings entendant faire pièce aux frères trois-points !"

On trouve une évocation du Grand Occident de France sur Polonica.net, site nationaliste et intégriste catholique polonais. Ce site qui comprend une rubrique consacrée à la Franc-Maçonnerie et affiche l'équerre et le compas dans un panneau d'interdiction.

Des illustrations du Fort Chabrol sont disponibles sur le web :

Posté par jiripragman à 07:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    incroyable mais vrai

    Curieux de cette période, j'ai appris qu'une Association Mémoire jules Guérin était existante (AMG, BP 220 - 92108 Boulogne cedex). Sa tombe est au cimetière Montmartre juste derière celle d'Offenbach.

    Posté par michel, 28 novembre 2005 à 18:43

Poster un commentaire