Blog Maçonnique - Première version

Depuis le 3 novembre 2006, la nouvelle version du Blog Maçonnique se trouve à l'adresse www.hiram.be. Vous pouvez cependant continuer à commenter ces articles.

30 juin 2006

Usurpation d'identité sur un prétendu site maçonnique

Le Blog Maçonnique avait signalé l'apparition du Blog d'un jeune Franc-Maçon tout en s'interrogeant sur le blog lui-même (qui ne contenait qu'un article) et sur l'identité de son éditeur (qui ne se présentait pas).

Suite à la parution de cet article, les commentaires ont fleuri sur ce blog et, notamment, ceux d'une personne qui s'était vu interdire de commentaires sur le Blog Maçonnique car elle alliait l'insulte et la grossièreté aux propos les plus délirants.

Dans les commentaires de ce blog d'un "jeune Franc-Maçon", un intervenant s'est fait passer à deux reprises pour l'animatrice du forum "Les Tenues blanches de la Franc-Maçonnerie". Aujourd'hui, un intervenant - le même sans doute - tente de se faire passer par l'éditeur du Blog Maçonnique en signant "jiri".

Il faut rappeler que, non seulement, il n'est pas conforme à la netiquette, d'usurper une identité mais aussi que le droit s'applique dans l'Internet. L'usurpation d'identité peut constituer un délit de faux. L'article 441-1 du Code Pénal français indique : "Constitue un faux toute altération frauduleuse de la vérité, de nature à causer un préjudice et accomplie par quelque moyen que ce soit, dans un écrit ou tout autre support d'expression de la pensée qui a pour objet ou qui peut avoir pour effet d'établir la preuve d'un droit ou d'un fait ayant des conséquences juridiques ". Le délit est puni de 3 ans d'emprisonnement et de 45.000 euros d'amende.

On peut aussi lire dans le Journal du Net : "Lorsque l'usurpateur prendra la parole en public (forum, chat, liste de discussion etc. …) au nom de l'usurpé, ce sera souvent pour le discréditer. On pourra alors recourir à l'arsenal pénal relatif à la diffamation publique visée à l'article 29 de la Loi sur la presse du 29 Juillet 1881 et le fait d'avoir usurpé l'identité de la victime viendra caractériser le délit, le caractère intentionnel de celui-ci étant par là démontré".

Si l'usurpation de l'identité porte un préjudice à la personne dont l'identité a été usurpée, elle peut exiger la réparation du préjudice (principe de la responsabilité civile).

A propos de l'usurpation d'identité :

Posté par jiripragman à 17:08 - Commentaires [9] - Permalien [#]

Commentaires

    Usurpation d'identité

    Mon Frère Jiri, je te suis.

    Mon indulgence naturelle a quand même des limites, et prendre mon identité pour dire n'importe quoi dépasse la simple plaisanterie.
    Suite à mon injonction, il ne s'est rien passé sauf de vagues excuses aussi vagues que glauques.

    De plus, j'ai vu que cet individu qui a signé son post de ton prénom avait pris comme pseudo "spartakus", ce qui peut faire confusion avec le pseudo d'un autre Frère sur la toile, et dont le site est connu.

    Fraternellement.

    Posté par Fabermother, 30 juin 2006 à 19:07
  • N'oublions pas que de nombreux profanes aiment à usurper le titre de frangin.

    Posté par Annexus, 30 juin 2006 à 21:36
  • Le blog n'existe plus, on peut donc penser que celui qui a usurpé les identités de Jiri, de notre soeur et de moi-même a fini par obtenir la fermeture de ce blog qui semblait finalement douteux...

    Willy aka Spartakus

    Posté par Willy, 01 juillet 2006 à 18:07
  • On tourne la page

    Ceci est déjà du passé, mais il fallait réagir vite. Et ce fut fait.

    Continuons sereinement notre chemin. Tout en méditant la leçon de cet incident.

    Fraternellement.

    Posté par Fabermother, 01 juillet 2006 à 20:37
  • Usurpation

    J'arrive du site de Fabermother. J'ai essayé d'atteindre celui du "jeune franc-maçon" en passant par le lien de Hiram.be

    Désolé, je suis comme ça, je vouslais voir par moi-même. Mais il semble que le lien de marche plus.

    Ce site a-t-il fermé de lui-même ou bien a-t-il été "sarkozyé"?

    Cobravif

    PS:
    Mon site ne traite pas de la franc-maçonnerie, si ce n'est anecdotiquement, en raison des relations étroites que j'ai avec des francs-maçons de diverses obédiences, depuis des décennies.
    Mais quand je suis là, il pleut.
    Un petite bruine, certes, mais...

    Rassurez-vous, profane je suis, mais usurpateur, non.

    Posté par Cobravif, 02 juillet 2006 à 07:23
  • Mais où sont-ils donc ?

    tous ceux qui, malgré les réserves clairement exprimées de Jiri, avaient trouvé intéressant ce "jeune maçon" et qui, avec leurs bons sentiments déployés, m'avaient trouvé bien dur à son égard.
    Mais où sont-ils donc tous ces FM à la poitrine saignante et à l'esprit aiguisé ?. Se couvriraient-ils de cendre réfugiés au fond d'un cabinet de réflexion ? J'en doute .

    Je pense à ce que l'on disait des "émigrés", après la révolution française, vous savez ceux " qui n'avaient rien appris ni rien oublié" .
    Ce qui vaut bien pour ceux la même qui dans nos loges sont rentrés profanes (ce qui est normal !!) mais sont demeurés profanes (ce qui ne l'est pas du tout.. mais alors pas du tout).

    C' est bien eux qui, à défaut de réfléchir, nous abreuvent de "bons sentiments" et fulminent contre ces "vieux" qui osent garder le temple (c à d : les valeurs pour ceux qui n'auraient pas compris).

    Je persiste donc et signe:
    Quand on n'apprend rien, et que l'on oublie rien, on n'a rien à faire chez les FM.

    Enfin... pas de cruauté avec de si belles âmes, si pures, tellement naïves.
    Mais pour elles, pour ces signatures, je ne peux m'empêcher de penser comme Brassens (qui n'était pas FM) , que "le temps ne fait rien à l'affaire..." en sifflotant l'air qui accompagne cette chanson. Et terminer, et c'est mieux ainsi, ....."en chanson".

    Posté par JB31, 03 juillet 2006 à 21:25
  • JB31,

    Moi je persiste à trouver "l'idée" d'un blog animé par un "jeune" maçon très intéressante ! Mais si, aujourd'hui il s'avère que ce blog était : soit l'oeuvre d'un fou cherchant la confusion, soit l'oeuvre d'un Frère qui a été détournée par les "trolls" habituels du net !

    Assez de cette "sagesse" des anciens ! Certes l'expérience est indispensable, mais la fougue apporte également une remise en question salvatrice. Que de découvertes scientifiques seraient restées lettres mortes si de jeunes scientifiques avaient du se plier à la loi d'airain de l'habitude et de la pensée consensuelle.

    Cela dit, respect aux "vieux" qui par prudence auront toujours raison.

    Frat.

    Willy

    PS: quel bonheur cela serait de lire un blog de franc-maçon, jeune ou moins jeune, qui nous parlerait de SA perception de l'engagement et de la vision maçonniques...

    Posté par Willy, 03 juillet 2006 à 23:21
  • à Willy

    O.K. d'accord avec toi. Mais puis je te faire observer que c'est en loge que cela se passe. Seul lieu de confiance et d'expression libre. Ce n'est pas devant les cameras, les micros et les folliculaires en mal de copies.

    Et puis si tu le permets aussi:
    D'où tiens tu que les "vieux" sont des adeptes de la pensée consensuelle ? Mais mon ami le consensus est un concept stupide. Imaginer que tout le monde pourait penser pareil !!! Quel est le pauvre d'esprit qui a proféré une telle absurdité ?

    D'où tiens-tu que les "vieux" seraient un obstacle à la recherche scientifique ?.
    Attention à ces affirmations gratuites. Relis Brassens qui chante fort bien qu'il y a "les petits cons de la derniere averse et les vieux cons des neiges d'antan"

    Tu n'ignores sans doute pas qu'un jeune scientifique devient vieux avec le temps qui passe, car vois-tu le temps passe !! Et oui !!

    Et que ce qui caracterise un scientifique c'est aussi la curiosité et la fraicheur d'esprit. Vois Michel SERRES par exemple qui n'est plus très jeune.

    Pas de confusion s'il te plait entre les proselytes d'un dogme et ceux pour qui certaines valeurs sont "libératrices".

    Bon mais ce blog de Jiri n'est pas un lieu de conversation.

    Allez Bien F

    Posté par JB31, 04 juillet 2006 à 11:21
  • Tempérance, où te caches-tu ?

    Bonjour.

    Si Jiri ne voulait pas de commentaires sur son blog, il n'aurait pas installé le nécessaire. Le blog permet le dialogue, alors allons'y gaiement.

    J'ai aimé la joute, fraternelle mais joute quand même, entre JB31 et Willy. Aussi fougueux l'un que l'autre et autant de raison pour l'un que pour l'autre. Notre monde et le monde maçonnique en particulier ont besoin de la vitalité des "jeunes" comme de la sagesse des "vieux". On peut se demander parfois où se situe la vitalité et où se niche la sagesse. Peut-être qu'avec un peu de tempérance on pourrait bien arriver à les trouver.

    Je me contenterai de penser que la double figure de Janus n'est pas là seulement pour faire joli.

    Bien fraternellement,

    Antonio.

    Posté par Antonio, 13 juillet 2006 à 08:44

Poster un commentaire