Blog Maçonnique - Première version

Depuis le 3 novembre 2006, la nouvelle version du Blog Maçonnique se trouve à l'adresse www.hiram.be. Vous pouvez cependant continuer à commenter ces articles.

20 juin 2006

La Franc-Maçonnerie et un certain journalisme

Admirez le raccourci ! Antoine Zacharias, "roi déchu de Vinci", a utilisé dans une lettre l'expression "conduite de Grenoble" mais, selon l'auteur d'un article qui relate l'affaire, il s'agit d'une "expression franc-maçonne". Sa source ? Un site web (genhames.free.fr/comptrad.htm). Conclusion : "Sauf  erreur, c'est la première fois en France qu' un PDG  affiche ainsi explicitement son appartenance à la franc-maçonnerie. Le message est sans doute codé mais, même pour un non-initié, la menace est, elle, explicite". Or, la source est un site autour du compagnonnage et non de la franc-maçonnerie qui ne peuvent être ici confondus.

Qui aurait émis cette fine analyse ? Un pseudo-journaliste d'un site antimaçonnique ? Nenni ! Cet article est apparu le 15 juin 2006 dans "L'oeil de l'Eco" (economie.blog.lemonde.fr), un blog dans lequel "le service Entreprises du Monde vous livre son regard sur l'actualité économique". Mais peut-être l'article (illustré de l'oeil et du triangle) "Zacharias et la franc-maçonnerie ?", est-il signé par un misérable stagiaire ? Mais non, le signataire, Frédéric Lemaître est rédacteur en chef au Monde, chargé de la rubrique Economie-Entreprises.

L'auteur est revenu sur le sujet le 19 juin 2006. A-t-il fait son mea culpa ? Non, puisqu'après quelques circonvolutions, il s'obstine : "Toujours est-il qu'elle (l'expression "conduite de Grenoble") fait également partie du vocabulaire franc-maçon". Pour notre part, nous n'avons jamais entendu évoquer ce terme et il ne figure pas, à notre connaissance, dans les ouvrages de référence maçonniques.

Faut-il rappeler à Frédéric Lemaître qu'un média (qu'il soit un journal papier ou un blog) sort grandi lorsqu'il reconnaît ses erreurs ?

Posté par jiripragman à 07:00 - Commentaires [8] - Permalien [#]

Commentaires

    france maconnerie et magistrature

    "Je considère la Franc-Maçonnerie comme la première institution du monde. Tout homme qui ne professe pas la foi maçonnique est un homme incomplet. J'espère qu'un jour les principes maçonniques seront répandus dans le monde entier. Dès lors tous les peuples vivront dans la paix et la fraternité" (l'émir Abdelkader)


    Juré rècement dans le cadre d'une affaire de viol jugé en appel de cours d'assise, je souhaite porter témoignage d'autant plus que les recherches pour plus d'informations que j'ai entrepris par la suite mon ammené à des sites plus que virulants sur la franc maçonnerie et c'est un euphemis surtout lorsque je me rappel certaines sorties d'audience et les terms utilisé par le président du jury :


    - »vous avez compris je pense , ce sont tous des franc maçons «

    --parlant d'un temoin (femme de 73 ans cadre superieures de l'education nationnale ) durant la pose suivant sa déposition , « je ne connait pas le salut franc maçon mais elle ma fait comprendre qu'elle etait franc maçon ! «

    Ce qui etait pour le moins particulier dans cela c'est quant sortant de la salle ou se tenait le proces je me retrouvait dans la grande salle deservant les differentes salles d'audiences , salles se trouvant au rez de chaussé et d'ou un escallier desert les salles du premier etage , ors cet escalier debut 19é fin 18é est horné de different symbol dont celui d'un oeil dans un triangle d'ou émannent des rayons de soleils .. le tout est doré

    -Je ne suis pas un forcené de symbolique ,je considére les symboles pour ce qu'ils sont des témoignages et je n'extrapole pas dessus , mais je me suis retrouvé d'un coups plongé dans mes cours d'histoire sur les années 30 et le complot judéo maçonnique , les ligues , l'extreme droite et la quatrième république et l'avénement du nazisme .......

    de plus le jour de la decision et donc de la sentence , je suis rentré chez moi et croisé place du chatelet une manifestation d'usager de la justice ou un gande banderolle etait deployée
    « France maconnerie et justice ? »

    SVP , comment expliquez vous l'image désastreuse de la franc maconnerie dans la magistrature francaise .............je ne parle pas de la justice Française mais de la magistrature Française ...?


    --------------pour témoignage et reflexion sur ce proces ,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,

    -Majoritairement , femmes et hommes, nous avons été ètonnés pour certains ,scandalisés pour d'autres dont moi-même par les pressions du président du jury et celles des deux autres magistrats lors des interruptions et dès les fins d'audiences...,opinions de tel ou tel magistrat sur le témoignage venant d'être rendu à la barre , le tout accompagnés d'informations dont les sources nous disait-on etaient dans le dossier , (l'oralité des débats est un principe des jugements en appels ).
    revue de presse journalière par photocopies ...pour cette affaire « sortie » par la presse !

    par compte information succincte du président du jury suite à une question dans la salle des délibérés , sur un magistrat cité dans l'affaire par un témoin à la barre , lui même avocat , information tronquée dont l'intégralité aurait pourtant à mes yeux pesée lourd sur la décisions de certains juré lors du dèliberé .....j'ai les images de ces collègues jurés hésitant s'interrogeant ......si seulement l'information que j'ai découvert par la suite sur internet nous avaient été communiqué dans son intégralité !!!????

    Je passe aussi une reflexion du president du jury « se sont des reseaux , se sont des francs maçons «
    -parlant d'un temoin durant la pose suivant sa déposition , « je ne connait pas le salut franc maçon mais elle ma fait comprendre qu'elle etait franc maçon ! «




    Ma conclusion concernant ce type d'affaire ou il nous est demandé à nous jurés ne connaissant l'affaire qu'au fur et à mesure des audiences et je crois bon de la poser en principe pour tout type d'affaire mèlant :

    -média (affaire débutant par des lettres anonymes et relayer activement par un journaliste independant puis par les medias nottament lors de plusieurs émissions de television parfois dédieés ).

    -Magistrature, ( plusieurs magistrats cités lors des audiences , et dont parfois les noms renvoient à des affaires d'états ayant défrayés la chronique ces dernières années. Ou magistrat dont le parcours professionnels les à fait apparaitres lors d'affaires de même nature que la notre , devenues particulierements delicates pour la magistrature française...........Outraut et autre

    -Politique , certains magistrats cités affichant publiquement leurs soutiens à tel ou tel homme politiques, certains témoins cites ou appeler à la barre étant d'anciens membre de cabinets ministériels, magistrat dont le nom apparaît dans de nombreuses affaire proches de barbouseries
    type france afrique.





    Bref ma conclusion pour ce type d'affaire est qu'elles ne doivent pas être jugés en appel selon le principe de l'oralité des débats mais bel et bien rejugées complètement et si possible par une juridiction supérieure et en idéal supranationale , type cours Dde justice europeenne des droits de l'homme et du citoyen s'il elle existe ...........
    l'oralité des débats à simplement permit je le crois de nous faire prononcer sur la partie émergée d'un iceberg plus que nauséabond pour la société française et ces relations appareil d'états /magistrature .

    J'en suis sorti écoeuré avec un fort sentiment de dégoût pour nos institutions et
    paradoxalement ............ moi juré dans cette affaire de viol............avec le sentiment d'avoir èté le jouet d'un esprit de corps ..........et le sentiment d'avoir èté Violé moi-méme non pas sexuellement mais dans ma liberté de décision et de citoyen c'est à dire dans le cadre de ce proces sur un des principes même qui régit l'intime conviction !!!

    ps : j'ai adheré depuis à une association militant pour une réforme de la justice , participer à differents forum et ecrit à UNICRI --UNITED NATIONS INTERREGIONAL CRIME AND JUSTICE RESEARCH INSTITUTE .

    Posté par limjide, 20 juin 2006 à 13:28
  • Précisions

    La conduite de Grenoble n'est pas un rite maçonnique mais une coutume Compagnonique qui consiste à conduite le Compagnon qui quitte une cayenne pour une autre, jusqu'aux portes de la Ville avec force chants joyeux, et, lorsqu'il s'est éloigné de quelques pas, de lui lancer des pierres , comme si on voulait le chasser définitivement...
    En fait, on marque par là l'obligation qui est faite à chacun de quitter à tout jamais le cocon douillet de la Maison des Compagnons pour "aller de l'avant", "parcourir le monde".
    Ne jamais revenir en arrière, telle est la devise sur le Tour, ne jamais rester sur place "ad vitan aeternam", non plus.
    Grenoble vient du fait que cette coutume a pris naissance en cette ville, à l'occasion d'un problème posé par un Compagnon qui ne voulait pas partir...
    Rien de maçonnique là dedans, qu'on nous foutte donc la paix une fois pour toutes, plutôt que de chercher tous les maux de la terre dans nos Loges !
    Rien de vraiment agressif non plus.
    Quant à la justice maçonnique, elle ne procède à aucun rite d'exclusion particulier... Une simple note et une lettre à l'intéressé suffisent.

    Posté par EMEREK, 21 juin 2006 à 00:04
  • Maçon et journaliste et honnête

    Nous autres FM et les journalistes partageons un triste privilège : la chance d'être qualifiés de mauvais et de pourris par tout le monde au café du commerce. C'est très agréable... Pour ma part, je suis à la fois Maçon et journaliste ! C'est dire si je prends bien ces déballages.
    Et pourtant. Je n'ai jamais bénéficié d'aucun avantage du fait de mon engagement maçonnique (il est vrai que je ne me suis jamais fait connaître à aucun confrère !), je travaille loyalement, aussi bien dans la vie profane qu'en tenue.
    Mais l'ignorance et l'agressivité semblent parfois invincibles.

    Posté par Jean-Jacques, 21 juin 2006 à 10:23
  • La fête continue

    A l'attention de Jiri Pragman :

    et ça continue !

    www.liberation.fr/page.php?Article=391913

    Encore un "pourri" dont on souligne dès les premières lignes qu'il est bien sûr... maçon.

    Heureusement que nous vivons cette belle fraternité, forte et vivante, en Loge. Sinon, il y aurait parfois de quoi déprimer !
    Vivement septembre...

    Posté par Jean-Jacques, 21 juin 2006 à 10:29
  • Et pan !

    Un tel est mèlé à des affaires? Il est donc franc-maçon!
    Des journalistes se prêtent à ce jeux là. Lamentable...
    Je ne sais si Zacharias est maçon. Et pour tout dire, je m'en fiche! Ce que je sais c'est que des maçons ont été condamnés dans le passé (parfois relativement récent), preuve de ce que la maçonnerie n'est pas protégée par la magistrature, et c'est très bien. Un maçon, parfois, est un ripoux. Mais compte-t-on plus de maçons ripoux que de prêtres pédophiles? Et de prélats les protégeant?

    Posté par Jacques Cécius, 22 juin 2006 à 09:10
  • Sans doute, mes FF et SS avez-vous raison de dire que nous subissons l'opprobe des "profanes" dès que notre qualité dans le domaine de la justice est découvert. Cependant, je peux témoigner de faits inverses : étant franc-maçon en sommeil (et donc nullement qualifiable "d'anti-franmacs"), je subis à présent dans une affaire personnelle les pressions issues des "amitiés particulières" de FF et de SS de ma ville, FF et SS qui jugent sans doute agir pour le bien de mes enfants mais, surtout, qui participent à la vengeance d'une ex-femme (fille de maçon elle-même).
    Résultat des courses, je suis jugé bien avant mon entrée en salle d'audience par ceux qui osent se prétendre mes FF et SS...
    La vérité, illusion s'il en est, n'est pas, comme nous le savons, noire ou blanche...
    Willy Fiorucci

    Posté par Willy, 22 juin 2006 à 20:22
  • precisions

    Bonjour, je reviens sur le fil de ce forum afin d'apporter une précision .
    Dégoutté par la manière "légère de la procédure d'information des jurés lié à la procédure de cours d'appel d'assise j'ai chercher à témoigner et comprendre la place de la franc maçonnerie et ce qui leur est reproché.
    j'ai écrit de manière sanguine et offensée et en reprenant de mes interventions sur autre forum , j'en suis désolé, je ne connais pas la franc maçonnerie...

    MAIS SVP :QUE FONT LES INSTANCES FRANC MACONNES POUR EXPLIQUER LA PRESENCE DE CERTAINS DE CES MEMBRES MAGISTRATS DANS DES AFFAIRES DE SANGS ET DE PEDOPHILIE. Il y a-t-il des instances de justice en francs maçonnerie ?

    Pour finir , concernant la conduite de Grenoble.

    J'ai trouvé dans un feuilleton de 1970 dont l'action se passe dans l'univers du compagnonnage des années 1820/30
    "Ardéchois coeur fidèle ". On y trouve dans les derniers épisodes un exemple illustrant cette conduite hors la ville de compagnons par leurs frères.

    L'action se passe juste avant la reconciliation entre loges rivales, Dévoirant et autre. Pourquoi ne pas s'en inspirer et réconcilier la franc maçonnerie et la justice… et SVP ne dite pas que cela est inutile .
    -affaire Dutroux, Roche, Megel, Falcone et enfin cette énigme de l'assassinat d'Alain Dubois, aspirant compagnon du tour de France et dont l'evocation passe par des noms cités dans l'affaire Allègre.

    Merci .

    UN CITOYEN HORS CASTE DU CAFE DU COMMERCE ,
    Cafe du commerce, un endroit bien fréquenté, peu, voir pas de magistrat, mais de nombreux compagnons !

    Posté par LIMJIDE, 10 septembre 2006 à 09:45
  • rectificatif

    Je voulais dire OUTREAU ET non DUTROUX
    outreau , dutreau, dutroux, ;
    désolé pour le "lapsus".

    Avez vous des instences d'investigations et d'ethique en franc maconnerie ?

    Cordialement et sans haine si ce n'est de la passion.

    Limjide

    Posté par Limjide, 17 septembre 2006 à 22:34

Poster un commentaire