Blog Maçonnique - Première version

Depuis le 3 novembre 2006, la nouvelle version du Blog Maçonnique se trouve à l'adresse www.hiram.be. Vous pouvez cependant continuer à commenter ces articles.

11 mai 2006

La foi de Wolfgang Gottlieb Mozart vue par Le Pèlerin

Le Pélerin est un hebdomadaire "de l'actualité et du quotidien" qui appartient au groupe Bayard. Il propose "son regard chrétien sur l'actualité de la semaine". Dans le site très clair Pèlerin.info (www.pelerinmag.com), un article sur "Mozart, chrétien et franc-maçon" est proposé. Il y est fort justement rappelé que Mozart "est profondément chrétien", "même s'il était également engagé dans la franc-maçonnerie". Il y est signalé que son engagement dans la franc-maçonnerie "n'entre pas en conflit avec sa foi catholique" et que "ce n'est pas une rupture".

On peut par contre ne pas être d'accord sur leur analyse de son dernier opéra, "La Flute enchantée". Le Pèlerin y voit "l'Eglise dépeinte sous les traits d'une jalouse Reine de la nuit".

L'article rappelle aussi que le 2e prénom de cet auteur de 15 messes, 17 sonates et plus de 30 pièces liturgiques était Gottlieb (littéralement "aimé de Dieu" en allemand). C'est en 1770 au cours de son 1er voyage en Italie que Mozart l'italianise en Amadeo (Amadeus dans la forme latine).




Posté par jiripragman à 07:00 - Dans la presse - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    Mozart chrétien et maçon

    Voilà qui devrait faire réfléchir les protestants fondamentalistes, grands pourfendeurs de francs-maçons. Mais aussi les catholiques intégristes du style "Fraternité St Pie X" et "Fraternité St Pierre". Mais fondamentalistes et intégristes réfléchissent-ils? Ils sont "drilés" et dansent au rythme du violon. Cela devrait aussi faire réfléchir les maçons (ils sont rares, Dieu merci), qui sont opposés à la présence de chrétiens en loge. Rappelons que la patriarche Athénagoras était maçon. De même qu'un certain nombre de pasteurs protestants ou anglicans, même si une campagne anti-maçonnique se développe ces dernières années, sous la pression des éléments les plus conservateurs des Eglises de la Réforme et d'Angleterre. Mais nous avons la couenne dure. Les attaques, nous y sommes habitués.

    Posté par Jacques Cécius, 11 mai 2006 à 10:15

Poster un commentaire