Blog Maçonnique - Première version

Depuis le 3 novembre 2006, la nouvelle version du Blog Maçonnique se trouve à l'adresse www.hiram.be. Vous pouvez cependant continuer à commenter ces articles.

28 avril 2006

Football, sexe et Franc-Maçonnerie

Après la Grande Loge Mixte Universelle et la Grande Loge Féminine de France (cf. communiqués antérieurs en lien), c'est au tour du Grand Orient de France de communiquer autour du risque d'exploitation  sexuelle lors de la coupe du monde de football.

Dans un communiqué daté du 24 avril, le Grand Orient de France déclare : "Le Grand Orient de France exprime sa préoccupation après les annonces faites par de nombreuses associations et organisations nationales et internationales, qui craignent que près de 50000 femmes et jeunes filles fassent l’objet de traite à des fins d’exploitation sexuelle, lors de la Coupe du Monde de Football prévue l’été prochain en Allemagne.

Le Grand Orient de France rappelle que la traite des êtres humains constitue une violation des droits de la personne humaine et une atteinte à la dignité des personnes qui en sont victimes, puisque ce terme désigne, selon les conventions internationales, «le recrutement, le transport, le transfert (…) de personnes, par la menace ou le recours à la force, ou d’autres formes de contrainte, par enlèvement, fraude, tromperie, abus d’autorité ou d’une situation de vulnérabilité, ou par l’offre ou l’acceptation de paiements ou d’avantages, pour obtenir le consentement d’une personne ayant autorité sur une autre aux fins d'exploitation (…)."


Nous dénonçons fermement cette pratique, qui consiste à traiter les êtres humains comme des objets, et appelons à la protection des personnes qui en sont victimes.

Conscient qu’il faut éviter toute confusion entre les notions de traite, de prostitution et d’immigration, préoccupations qui doivent obtenir des réponses appropriées des instances internationales, le Grand Orient de France demande toutefois à la FIFA, en tant qu’instance organisatrice de la Coupe du Monde, de prendre toutes ses responsabilités quant à la condamnation de l’exploitation des femmes et de dénoncer tout agissement qui porterait atteinte aux droits de la personne humaine durant ce rendez-vous sportif planétaire.


A ce titre, le Grand Orient de France appuie l’initiative du Parlement européen soutenant la campagne "Carton rouge à la prostitution forcée" menée par le Conseil national allemand des femmes, et demande à la Commission européenne et aux Etats membres de l’Union de s’associer à une campagne européenne destinée à informer et à
sensibiliser l’opinion publique sur la prostitution forcée dans le cadre d’événements sportifs mondiaux.

Le Grand Orient de France demande au gouvernement français, de clarifier sa position sur cette préoccupation, afin que l’impact, auprès des instances et des autorités internationales, d’une mobilisation contre la prostitution à très grande échelle soit le plus large possible, avant le début d’une compétition où seules doivent triompher les valeurs du sport et de la fraternité".

Posté par jiripragman à 07:00 - Commentaires [13] - Permalien [#]

Commentaires

    sexe et football

    Hélas le pognon est roi... Tout est bon pour en gagner. Je sais que j'enfonce des portes ouvertes, mais les maçons doivent dénoncer les tares de notre société. Notamment le sexe-marchandise. L'exploitation des êtres humains. Et dire qu'il y a encore des gens, généralement des hommes (tiens donc), pour dire que sans la prostitution les viols seraient plus nombreux. Or le violeur trouve son "pied" dans la terreur et la souffrance de sa victime, et non pas dans les relations sexuelles en tant que telles. Bravo à ceux qui osent braver les railleries des cyniques et condamner, comme viennent de le faire trois obédiences française, l'importations de filles pour le plaisir d'une clientèle libidineuse et "sportive". Nous devons dénoncer ce qu'apporte (sic) aujourd'hui le sport professionnel: la violence, le dopage, et l'esclavage sexuel!

    Posté par Jacques Cécius, 29 avril 2006 à 17:15
  • abolition-règlementation

    depuis le communiqué de mars, la GLFF a poursuivi son action contre "le mondial de la prostitution" en adressant une lettre au Président Chirac, aux autorités de l'état, aux parlementaires et partis politiques et à diverses personnalités en réaffirmant son soutien à la position abolitionniste en matière de système prostitutionnel,dont il faut rappeler qu'elle est très minoritaire dans les pays de l'Union européenne.
    lettre sur le site www.glff.org

    Posté par Laure Caille, 30 avril 2006 à 19:37
  • la prostitution est legale en allemagne
    toutes les tentatives emplies de puritanisme latent ne sont donc que des entraves au droit du travail

    cqfd

    nelson

    Posté par nelson, 30 avril 2006 à 20:47
  • réponse à Nelson quant à la prostitution

    Vous considérez, cher Nelson, la prostitution comme un travail. A mon sens c'est un esclavage. Sachez que derière celle-ci se cachent des activités comme le "dealage" de drogue - le trafic d'armes pour les petits truands - la traite des êtres humains - et j'en passe. Restons sérieux, s'il vous plait. Les maçons se doivent de défendre la dignité humaine. Je ne suis pas puritain, ceux qui me connaissent le savent. Mais je respecte la femme (et l'homme). Et je me bats contre l'exploitation de ceux-ci. Les macs doivent être heureux de lire des commentaires comme les vôtres!

    Posté par Jacques Cécius, 01 mai 2006 à 20:41
  • je suis toujours étonné par la capacité d'indignation ou de préoccupation du GODF. Dire que la guerre,c'est pas bien et la prostitution, c'est mal, cela ne mange pas de pain et cela ne souffira d'aucune objection.
    mais quelle est la finalié d'une telle déclaration: se montrer? tenter de retrouver une aura? je ne comprends pas.
    je pense que le GODF mérite d'être considéré comme une institution pensante mais cela passe par de véritables réflexions mais pas par des billets d'humeur qui vont à l'encontre du recul qui devrait nous caractériser

    Posté par christian troy, 01 mai 2006 à 21:00
  • GODF institution pensante et de combat

    Ainsi, si j'en crois Christian Troy, une institution pensante, ce qu'est le GODF, ne devrait pas se pencher sur la traite des êtres humains. Sur quoi alors? Les obédiences maçon. doivent être des creusets de réflexion, mais aussi réagir lorsque cela s'avère nécessaire. Le GODF l'a fait. Bravo! Les maçon(ne)s ne peuvent se taire quand des femmes (ou des hommes) sont réduits à l'état d'esclaves du sexe. Pensez? Certes. Réagir? Oui. Mille fois oui. Faute de quoi la maçonnerie serait complice de ce qui se passe en Allemagne. Dans la première moitié du XXe siècle les f-m se sont battus contre le péril monarchiste en France, l'enseignement universitaire clérical en Belgique (création d'une université libre-exaministe), contre le fascisme (pas assez!) un peu partout dans les années 1930. Une maçonnerie qui refuse de se battre ne sert pas à grand chose. Elle rassemble alors des indifférents dans un cocon bien chaud.

    Posté par Jacques Cécius, 02 mai 2006 à 10:45
  • Puritanisme ?

    Je ne vois vraiment pas comment on peut trouver une once de puritanisme, latent ou pas, dans les propos de Jacques Cécius et de Laure Caille.

    Et je remarque que l'anti-maçonnisme primaire n'est pas mort !
    On ne s'attache pas au message, mais il faut casser du franc-mac pour des obscures raisons (pas si obscures que ça).

    Laure et Jacques, en avant, tête droite.

    Irène de MM

    Posté par Fabermother, 03 mai 2006 à 01:24
  • à Irène de MM

    Merci! En effet, soyons fiers d'être francs macs. Le puritanisme existe: chez les catholiques intégristes, les protestants fondamentalistes, les juifs ultra-orthodoxe, les musulmans dits "barbus", etc. Et ce derniers sont antimaçons!

    Posté par Jacques Cécius, 03 mai 2006 à 11:01
  • Ni blanc, ni noir

    Entre l'image de la jeune femme esclave involontaire d'un proxénète et la travailleuse du « sexe » libre qui fait ce « métier » par choix; il y a toute une gamme de nuances. Ne pas en tenir compte, c'est aussi du dogmatisme.

    S'attaquer a la prostitution involontaire, dégradante, celle que toute société ne peut tolérer, c'est comme s'attaquer à la résultante d'un problème beaucoup plus profond. Ce n'est pas en s'attaquant a la mendicité qu'on va arrêter la pauvreté, ce n'est pas en s'opposant à la prostitution qu'on va aider les gens a se sortir de la misère.

    Et la prostitution n'a pas le monopole du trafic humain, qu'on le sache !

    Les bonnes personnes qui dans le confort de leurs foyers se choquent du « trafic humain » devraient regarder de près les produits qu'ils consomment. Et combien d'entre nous achetons « équitable » ?

    Je n'ai pas les réponses à ces problèmes. Qui d'entre nous peut prétendre avoir les solutions?
    Encadrer rigoureusement, la prostitution peut-être ?



    Fraternellement.

    René

    Posté par René, 03 mai 2006 à 15:46
  • réponse à rené

    Comment résoudre le problème? En interdisant la prostitution, et en poursuivant les clients. Je puis rassurer René, je consomme équitable. Je suis membre de plusieurs groupements défendant les travailleurs du Tiers-Monde, mais aussi de notre Europe. Pourquoi toujours vouloir jeter le doute sur ceux qui se révoltent contre TOUTES les formes d'esclavage ? ? ? Ma vie, c'est probablement prétentieux que de le dire, a été, et est toujours, un engagement, depuis l'âge de seize ans (j'en ai soixante-six).

    Posté par Jacques Cécius, 03 mai 2006 à 18:09
  • Tant qu'a faire une loi !

    Proposons du même coup des lois qui interdisent le malheur, la pauvreté et les guerres et une loi qui oblige tous à un bonheur perpétuel... Les contrevenants étant passibles de peines lourdes et amères...

    ;?)

    Mes salutations fraternelles.

    René

    Posté par René, 03 mai 2006 à 18:56
  • interdisons

    D'accord, cher ami, battons nous pour que la pauvreté soit interdite. Pour qu'elle disparaisse. Vous avez raison, il faut s'attaquer aux causes de la prostitution : le pognon facile pour les macs - la pauvreté pour certaines femmes, ou certains hommes. Mais il faut parer au plus pressé et donc décrèter l'interdiction de toute forme de "profession" dégradante. Et nous engager dans des organisations de combat contre les inégalités, les exclusions. Les maçons qui ne craignent pas de débattre des problèmes sociétaux doivent réfléchir sur ce genre de problème, mais pas seulement le temps d'un réunion! Retroussons nons manches.

    Posté par Jacques Cécius, 04 mai 2006 à 08:58
  • Bonjour, je participe a l association Marche Mondiale des Femmes. Nous militons aussi contre la prostitution pendant la coupe du monde avec petition, Appel des sportifs et sportives, distribution d un tract signé par de nombreuses associations et organisations. De plus , nous préparons un rassemblement devant l ambassade d Allemagne 13 avenue Franklin Roosevelt le mardi 30 mai a 18H Tous ceux et toutes celles qui sont ecoeuré-es par ce qui va se passer a Berlin sont les bienvenu-es dans cette mobiliationmerci

    Posté par martin, 12 mai 2006 à 16:53

Poster un commentaire