Blog Maçonnique - Première version

Depuis le 3 novembre 2006, la nouvelle version du Blog Maçonnique se trouve à l'adresse www.hiram.be. Vous pouvez cependant continuer à commenter ces articles.

13 avril 2006

Le Féminin sacré

Avec le "Code Da Vinci", le principe du Féminin sacré a été mis en évidence auprès du grand public. La Grande Loge Féminine de Memphis Misraim ("Des Femmes engagées et motivées pour rendre le Monde plus Juste et plus Fraternel") organise le samedi 10 juin 2006 un colloque ouvert à tous autour du féminin sacré (de 14h à 19h avec un débat). Prendront la parole :

  • Claude Guillaut-Darche, Sérénissime Grand Maître de la GLFMM, "Les Femmes"
  • Dominique Palfroy, Emmanuelle Pédinielli et Véronique Thiant, "Le Féminin Sacré"
  • Serge Caillet, "La place de la Femme dans la Tradition occidentale"
  • Georges Lahy (Vyria), "L’aspect Féminin de Dieu dans la Kabbale"
  • Irène Mainguy, "Le rôle de la Femme dans l’idéal chevaleresque"
  • René Lachaud, "Neith et la Féminité spirituelle"

Ce colloque sera accueilli par le Couvent Royal de Saint Maximin (place Jean Salusse. 83470 Saint Maximin).
Inscription au colloque: 10 euros - inscription au colloque et au diner: 42 euros
Tél. +33 (0)6 64 23 14 87
E-mail : glfmm.femininsacre@wanadoo.fr
Site web : glfmm.free.fr
L'inscription doit etre effectuée avant le 12 mai 2006.

Posté par jiripragman à 07:00 - Sites de Loge ou d'Obédience - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires

    Colloque de la GLFMM

    "Des femmes engagées et motivées pour rendre la société plus juste te fraternelle". Soit, mais en organisant un tel colloque sur le sacré? Pourquoi pas l'occultisme? Le zozotérisme?
    Sans rancune aux SS.°. de la GLFMM

    Posté par Jacques Cécius, 13 avril 2006 à 16:30
  • J'ai du mal à comprendre....

    Bonjour,

    J'avoue que j'ai un peu de mal à comprendre le point de vue de notre ami Jacques Cécius, je dis "ami", car je ne suis pas (encore) Maçon.

    Personnellement, je pense que le progressisme social et l'ésotérisme ne sont pas incompatibles...."Ce n'est pas parce que j'aime la viande que je n'aime pas le poisson...."

    Cela fait déjà un certain temps que je m'intéresse à la Maçonnerie, et, en tant que profane, la première approche que j'en ai eue était justement son aspect ésotérique et symbolique...

    Pour la petite anecdote, j'ai récemment eu l'honneur de me voir proposer de poser candidature à la Grande Loge Symbolique de Belgique (Memphis-Misraïm)....C'est clair que je me sens attiré par la manière dont les Rituels Maçonniques sont envisagés et pratiqués au sein de cette Obédience, mais, d'autre part, je vois également la Maçonnerie comme un "outil", un "media" de réflexion sociétale...Donc, vu que je tiens à mettre un point d'honneur sur le choix de l'Obédience au sein de laquelle je postulerai, je me sens plus "proche" d'une Maçonnerie telle qu'envisagée au Grand Orient de Belgique, ou, encore, au Droit Humain....

    Ayant la chance (que tous les profanes n'ont pas) de compter également un Maçon d'une de ces deux Obédiences dans mon entourage, j'ai demandé à celui ci si je pourrais trouver éventuellement un juste équilibre entre démarche Symbolique et Esotérique et progressisme...A ma grande joie, il m'a répondu par l'affirmative, il a juste insisté qu'il fallait bien choisir une Loge qui correspondrait le mieux à mon attente....

    Tout cela pour dire que l'on peut très bien concilier les deux approches....Vous savez, pour être honnête, je ne suis pas croyant, peut être à la rigueur, agnostique....Et je suis totalement partisan de la laïcité, qui est, à mes yeux, une des valeurs incontournables de la démocratie !

    Pourtant, cela ne m'empêche nullement de m'intéresser aux religions, ou encore à la théosophie (qui m'intéresse beaucoup).
    Cela dit, je considère ces matières comme étant éventuellement des "vecteurs" de dévelloppement personnel, je "grapille" à droite et à gauche dans chaque philosophie ce qui m'intéresse....Mais jamais, au grand jamais, ces choses dirigeront ma vie....

    Maintenant, je suis conscient que ces choses doivent rester un choix personnel, et, lorsqu'il s'agit de réfléchir en matière de progrès social, bien entendu, je mets tout ça de côté....

    Il est clair que l'ésotérisme n'a pas toujours bonne réputation, surtout de nos jours, où les ouvrages et organisations "charlatanistes" se comptent malheureusement par millier !!!!

    De ce fait, quand on parle d'ésotérisme, beaucoup pensent "boule de crystal, spiritisme, tirage de cartes etc."

    Mais, au départ, ce n'est pas ça l'ésotérisme...Enfin, ce n'est pas comme cela que je le conçois !

    Pour moi, l'ésotérisme est avant tout une manière d'approcher les choses, de tenter de les comprendre, c'est peut être essayer de réaliser que l'Univers ne se limite pas forcément à ce que nos cinq sens peuvent percevoir, alors, je lis beaucoup, et puis, je fais un "triage" entre ce qui me semble être envisageable et entre ce qui m'apparaît comme totalement "farfelu".

    Je trouve également beaucoup d'intérêt dans d'autres mouvements Initiatiques tels que la Rose+Croix, l'Aube Dorée et le Martinisme....Dommage que ces mouvements soient, aujourd'hui, pratiqués dans des organisations qui ressemblent la plupart du temps à des sociétés commerciales ou à des mouvements sectaires plutôt qu'à de véritables Ordres Initiatiques dignes de ce nom...Mais, j'insiste, je ne fais aucune généralité, je sais qu'il existe des Ordres tout à fait sérieux et désintéressés
    (Là dessus, on critique souvent le système de "recrutement" de la Maçonnerie, mais, au moins, il permet à l'Ordre Initiatique qu'elle représente de garder son sérieux et sa qualité face au temps qui passe...)

    Mais avant tout, je suis et resterai toujours, un homme de logique, sûrement pas un "zozotérique" !

    Amicalement

    Yack

    Posté par Yack, 14 avril 2006 à 10:39
  • ésotérisme

    Cher Yack, je suis heureux que tu t'adresses à moi en me qualifiant d'ami. Tu peux aussi m'appeler frère, car la fraternité existe en dehors de la maçonnerie. Frère en l'humanité, par exemple, comme m'appelait un grand maçon, Marius Lepage, directeur de la revue Le Symbolisme, aux temps de ma jeunesse, et alors que j'étais toujours un "cherchant". Cela étant, méfie toi quand même du bazar spiritualiste, ou réputé tel. Au sujet du rosicrucianisme je ne saurais trop te recommander deux excellents ouvrages de Robert VanLoo : "Les Rose-Croix du Nouveau Monde", Claire Vigne éd., et "L'utopie Rose-Croix", Dervy éd. Le premier, surtout, est édifiant... Le plus important des mouvements rosicruciens fut fondé par un américain admirateur de Mussolini. Le dit mouvement aurait des attaches avec des dictateurs africains. La Martinisme s'est divisé en multiples chapelles. La théosophie a connu ses dissidences, et présenta en son temps, Krishanmurti comme le "nouveau Messie"! L'ésotérisme est la doctrine cachée de l'exotérisme. Quel est, alors, si la maçonnerie est une forme d'ésotérisme, son exotérisme? Notre monde déboussolé s'est jeté à corps perdu dans les illusions zozotériques et occultistes. Le Grand Maître d'un Obédience française me disait, il y a cinq ou six ans, sont inquiétude par rapport aux illuminés qui frappent à la porte du Temple... Si tu choisis le GODF,ou le DH, tu feras bien, mais si tu préfères la GLF, tu feras bien également. Et il y a encore d'autres obédiences sérieuses, certaines spiritualistes, d'autres plus progressistes. Je me garderai bien de condamner les premières. Il m'est souvent arrivé, lorsque ma santé me permettait encore de me déplacer, de fréquenter des loges très spiritualistes. Même "égyptiennes". Simplement je dis toujours à un jeune qui cherche "fais attention, il y a aussi des comiques en maçonneries, et des obédiences fantaisistes". Je te souhaite d'en trouver une au sein de laquelle tu pourras te réaliser. Avec toute ma sympathie. Ton déja frère, Jacques Cécius (Jacouille pour les intimes).

    Posté par Jacques Cécius, 14 avril 2006 à 17:39

Poster un commentaire