Blog Maçonnique - Première version

Depuis le 3 novembre 2006, la nouvelle version du Blog Maçonnique se trouve à l'adresse www.hiram.be. Vous pouvez cependant continuer à commenter ces articles.

05 mai 2006

La Maçonnerie zen

La page d'accueil du site web américain ZenMasonry (www.geocities.com/zenmasonry/) permet 3 entrées. L'une d'elles conduit à une introduction et à des essais ("Introduction & Essays") sur cette ZenMasonry. Il vous est proposé une méthode de base de méditation maçonnique ("A Basic Method for Masonic Meditation"). La 2e section ("Koans & Parables") comprend une série de textes tandis que la 3e section affiche des ressources dans les domaines de la Franc-Maçonnerie, de la méditation et du zen ("Resources for Masonry, Meditation & Zen"). A méditer.

Posté par jiripragman à 07:00 - Sites divers - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    maçonnerie zen ???

    A quand une maçonnerie yoguique? Méditato-transcendentale? Reebirth? Hypnotique? Restons sérieux, la maçonnerie n'a nul besoin du zen ou de quelque forme de méditation ou de psychothérapie. Elle est ce qu'elle est depuis près de trois siècles. Ne mélangeons pas les genres, même si, par ailleurs, le zen est une forme de spiritualité honorable. Déja, dans le passé, la Société Théosophique a tenté (et, dans quelques cas, réussit), à faire de certaines loges d'une importante obédience mixte, des filiales. Ceci n'étant pas une attaque contre la S T, je tiens à le préciser. Ni contre aucune forme de spiritualité. Simplement je pense qu'une macédoine spirituelle n'apporterait rien.

    Posté par Jacques Cécius, 07 mai 2006 à 10:42
  • un autre outil

    Cher Frère : Pardonnez ma tentative faible de langue française. L'idée de ZenMasonry n'est pas pour introduire les pratiques de Zen dans la loge, mais est offerte comme manière de stimuler l'perspicacité et la profondeur de l'expérience. C'est seulement un autre outil qu'un maçon pourrait avoir dans sa collection, s'il la choisit. Dans la fraternité,

    Posté par ZenMason, 20 mai 2006 à 05:01

Poster un commentaire