Blog Maçonnique - Première version

Depuis le 3 novembre 2006, la nouvelle version du Blog Maçonnique se trouve à l'adresse www.hiram.be. Vous pouvez cependant continuer à commenter ces articles.

08 janvier 2005

La Franc-Maçonnerie belge...

"La Franc-Maçonnerie belge..." est le titre d'une conférence-débat organisée le mardi 22 février 2005 à 19h à la Salle de la Solidarité de Fontaine-l'Evêque (place de Wallonie à Fontaine-l'Évêque; face à l'Hôtel de Ville). Cette conférence-débat (participation aux frais, : 2,50 euros) est organisée par l'Extension de l'ULB Eau d'Heure et LIberté & ENgagement (LIEN - Fontaine-Anderlues-Binche) en collaboration avec la Maison de la Laïcité de Fontaine-l'Évêque. Elle s'inscrit dans un cycle "Traditions & Sociétés".

L'orateur attendu est Jacques Lemaire. Journaliste, Président des émissions laïques radio et TV "
La Pensée et les Hommes" sur la RTBF, directeur des publications de "La Pensée et les Hommes", spécialiste de la langue et de la littérature françaises du moyen âge, codicologue de renommée internationale, il s'intéresse aussi à l'histoire des idées en France au XVIIIe siècle (il a coédité le Dictionnaire de Voltaire), spécialement aux rapports entre les gens de lettres et la Franc-Maçonnerie.

Après avoir tenté de définir la Franc-Maçonnerie comme un laboratoire et un conservatoire, le conférencier va appliquer ce schéma explicatif à l'histoire de l'Ordre maçonnique en Belgique. 

Voisin de la France avec laquelle il partage de nombreuses dimensions intellectuelles, notre pays a connu un développement maçonnique original. L'implication des loges dans la vie politique et institutionnelle a été plus discrète, mais non moins efficace, que celle des loges françaises. Surtout, les usages de la franc-maçonnerie belge paraissent souvent plus conservateurs, tant sur le plan symbolique que sur celui de l'extériorisation. Et les dimensions relativement restreintes de notre pays autorisent l'entretien de liens entre les loges et entre les membres qui constituent un gage de réussite.

La Franc-Maçonnerie a connu en Belgique un destin exceptionnel. C'est à Mons, au début du XVIIIe siècle, qu'est créée l'une des premières loges du continent européen. Après la fondation du Grand Orient de Belgique, qui demeure l'obédience la plus puissante par son importance et son influence, les Francs-Maçons belges ont dû affronter l'hostilité d'une Église catholique particulièrement intolérante. Les échos de ces rivalités philosophiques retentissent encore aujourd'hui et expliquent la partition des loges entre une puissante et diverse Maçonnerie "libérale", soudée par un pacte d'alliance très original, et une Maçonnerie "régulière", active, mais singulièrement minoritaire. Le destin de la Franc-Maçonnerie belge est lié au devenir de l'État. Les diversités linguistiques, abordées avec une extrême tolérance, disperseront peut-être un jour des adeptes qui ont vécu jusqu'ici dans la plus fraternelle amitié.

Renseignements - dossier :+32(0)71-52.16.58. ou +32(0)476-73.03.59 - delphine.laicite(AT)skynet.be ou jdelande(AT)ulb.ac.be

A lire :

Posté par jiripragman à 10:00 - Sites divers - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire