Blog Maçonnique - Première version

Depuis le 3 novembre 2006, la nouvelle version du Blog Maçonnique se trouve à l'adresse www.hiram.be. Vous pouvez cependant continuer à commenter ces articles.

21 novembre 2004

Liberté Chérie

Dans le camp de concentration d'Esterwegen au nord-ouest de l'Allemange (Frise orientale) étaient détenus des prisonniers politiques belges, des résistants sous le statut "Nacht und Nelbel" ("Nuit et brouillard"). Parmi eux, dans le baraquement n°6,  des non croyants qui "couvraient" les réunions religieuses de leurs co-détenus catholiques. A leur tour, les prêtres catholiques (dont l'abbé Froidure très connu pour avoir créé l'oeuvre des "Petits Riens") couvraient extérieurement les premières réunions des Francs-Maçons détenus. Ils étaient 7 et purent ainsi poser les Colonnes d'un  nouveau Temple en novembre 1943. Cet Atelier allait s'appeler Liberté Chérie. Les Frères se réunissaient autour d'une table de triage de cartouches. La Loge initia même un profane, Fernand Erauw.

Deux de ces Maçons survécurent. "L'odyssée de Liberté Chérie", la planche du seul initié dans un camp nazi, est disponible sur le site www.acacia.fm. L'histoire de cette Loge exceptionnelle a été retracée par Pierre Verhas dans un ouvrage de 62 pages paru aux Editions Labor. Un monument a été inauguré en novembre 2004; il a été érigé à Esterwegen en mémoire des membres de la Loge Liberté Chérie.

Posté par jiripragman à 11:29 - Editions - Commentaires [6] - Permalien [#]

Commentaires

    Liberté chèrie

    Souhaitant étudier l'histoire de cette Loge et pouvoir la lire en lieu connu de nous seuls....
    Je recherche la planche suivante:
    - L'odyssée de Liberté chèrie faite par Fernand Erauw -introuvable sur les sites indiqués.
    - Dans le blog ci-dessus, Marc Faget, alias Marcus, indique qu'une soeur de sa Loge a realisé un travail sur cette Loge "LIBERTE CHERIE", est-il possible d'avoir un contact avec lui, sa soeur ou son Ven:.
    Par avance merci à tous pour l'aide dans cette recherche
    Frat:.
    un618

    Posté par un618, 24 septembre 2008 à 16:55
  • A propos de la Loge LibertéChérie

    J'étais à Esterwegen à la bar.6 où j'ai connu les F.M. de Liberté Chérie du 16/11/43 au 12/2/44 et du 13/3 au 15/4/44. Je suis l'auteur d'un livre publié par une loge du G.O.''NUIT & Brouillard'' au Camp de Concentration d'Esterwegen avec la RL LIBERTE CHERIE''. J'étais présent au moment de la création de L.C.et jusque peu avant le départ de Luc Somerhausen le 22/2/1944. Dans son livre P.Verhas cite comme fondateurs de la loge Henri Story et Jbste. De Schryver qui ne sont arrivés qu'en 1944 et ''oublie'' Guy Hannecart et Joseph Degueldre qui était présent lors de la création d L.C. ???

    Posté par Bridoux Franz, 23 décembre 2008 à 16:52
  • Liberté Chérie Rép. à 618

    Ancien N.N. de la barque 6 à Esterwegen j'y ai connu Liberté Chérie et je possède une abondante documentation rassemblée pour pl.°. présentée une
    vingtaine de fois à Bruxelles et en Wallonie.
    Me contacter par mail franzbridoux@skynet.be

    Posté par Bridoux Franz, 24 décembre 2008 à 18:43
  • Saurais-tu si ...

    l'histoire de cette loge "Liberté chérie" a-t-elle un quelconque rapport avec le livre de Christian Jacq "Le moine et le Vénérable"?
    A part cela, merci pour ton site qui est devenu une référence (la preuve, le commissaire Antoine Marcas en parle dans sa deuxième "mission") que je consulte régulièrement.
    Triple bise.
    Jihenne

    Posté par Jihenne, 25 juillet 2006 à 11:55
  • saurais-tu si

    il n'y a pas de realtion entre le beau livre de christian jacq et la loge "liberte cherie"
    le venerable de christian jacq et celui de "liberte cherie" ne proviennent pas du meme rite. le venerable de christian jacq est un sujet de recherche priviligie de hitler. les freres de "liberte cherie" ont ete des prisoniers comee les autres, a eliminer. ils etaient belges et un dernier rescape est toujours en vie.

    Posté par interesse, 27 juillet 2006 à 16:03
  • où est le texte de la planche ?

    Dans le livre de P. Verhas "Liberté Chérie"il est indiqué page 59 que le texte de la planche de Fernand Erauw figurait sur le site www.acacia.fr. Je ne l'ai pas trouvé.Ou est-il ? Merci de me l'indiquer.Fraternellement. MarcFaget.
    P.S Une soeur de mon atelier"Les Enfants de la Liberté" à l'Orient de Paris du Droit Humain,9,rue Pinel à 20h30 va faire une planche sur cet atelier des ténébres le mardi 12/12

    Posté par marcus, 17 octobre 2006 à 13:35

Poster un commentaire