Blog Maçonnique - Première version

Depuis le 3 novembre 2006, la nouvelle version du Blog Maçonnique se trouve à l'adresse www.hiram.be. Vous pouvez cependant continuer à commenter ces articles.

17 octobre 2006

Quel avenir pour la Franc-Maçonnerie ?

Dans un article du 16 octobre 2006 intitulé "Quel avenir pour la Franc-Maçonnerie ?", le quotidien français Le Monde se livre à une analyse du livre "Pour retrouver la parole" d'Alain Bauer, Roger Dachez, Bruno Etienne, Michel Maffesoli, paru à la Table Ronde.

Il s'agit d'ailleurs plutôt d'une mise en évidence de l'analyse de Bruno Etienne, "professeur de science politique à l'Institut d'études politiques (IEP) d'Aix-en-Provence, franc-maçon affiché, et surtout l'un des principaux critiques des évolutions en cours au Grand Orient". Bruno Etienne "s'interroge de manière iconoclaste sur le rôle réel de la franc-maçonnerie dans la vie politique" et s'en prend vivement aux "clubistes", les "consommateurs de maçonnerie".

Posté par jiripragman à 08:38 - Dans la presse - Commentaires [25] - Permalien [#]

Commentaires

    recours

    Bonjour,
    Je suis récemment passé sous le bandeau, sur le plan personnel je pense que ma prestation n'était bonne du fait de la lourdeur psychologique de l'évènement. Je n'ai pas encore de réponse mais je crains d'être recalé tant je suis persuadé trouver la réponse à ma quête personnelle au sein de la FM. Ma question est de savoir s'il y'avait possibilité de recours en cas de refus?

    Posté par Bambino, 27 mai 2009 à 15:17
  • L'interrogation est plus que d'actualité!!!!

    C'est là une question tout à fait légitime et d'actualité. En tant qu'observateur extérieur de la FM et très tenté à l'idée de frapper à la porte, j'adhère volontiers à l'interrogation qu'expriment depuis quelques années Alain Bauer, Hugues Leforestier et biens de maçons du GODF.

    Il me semble, à la lumière des fondements historiques de la FM en général et de l'histoire de la FM française, qu'une dérive évidente gagne l'ensemble des obédiences. Une forme de déliquescence ambiante, que je trouve tout à fait en accord avec la perte de valeurs de nos sociétés occendentales mine la qualité de la FM.

    L'esprit Club dont il est fait mention est criant!!! La dimension d'avant-garde en matière d'idées sociales, philosophiques et morales est aujourd'hui absente de bien de loges de la FM française. Seul prédomine l'esprit affairiste, une tendance au voyoutisme gagne l'opinion.

    Autant d'éléments qui me freinent à frapper à la porte d'une organisation dont l'héritage philisophique, scientifique et social de la Royale society, ou des pionniers des grandes réformes et de la promotion de l'égalité entre mes hommes est aujourd'hui foulé au pieds par une clique d'incules, gens de petites moeurs.


    Sincèrement!!!!!

    Posté par Rigobert, 17 octobre 2006 à 19:10
  • Tous concernés ?...

    Je rejoins, en partie seulement, le commentaire de Rigobert qui comme moi est profane.

    Oui, visiblement, lorsque la franc-maçonnerie est citée dans la presse, c'est trop souvent lié à des "Affaires". On est loin des considérations philosophiques dont elle sait faire preuve. Je constate aussi, que le G.O.F se retrouve souvent au devant de la scène médiatique.

    En revanche, je reste intimement convaincu que la grande majorité des francs-maçons constitue un socle de gens sincères, dévoués et honnêtes dans leur démarche symbolique.

    Je reste aussi persuadé que l'on peut frapper à la parte d'une Loge (quelle qu'en soit l'obédience) en affirmant cette même loyauté vis-à-vis de l'Art Royal.

    Raison pour laquelle j'ai décidé de frapper à la porte.

    Posté par ToToF, 17 octobre 2006 à 22:44
  • Re. à Rigobert

    Vous ne pouvez pas vraiment juger la Franc-Maçonnerie de l'extérieur. Vous entendez beaucoup de critiques,mais il existe, croyez_moi, des Obédiences qui font moins parler d'elles, et où des Maçons sincères et honnêtes travaillent sans affairisme ni voyoucratie.
    Vous savez qu'on ne parle pas des trains qui arrivent à l'heure. Il en va de même pour la Franc-Maçonnerie. Cherchez, et si vous frappez à la bonne porte, peut-être pas des obédiences dont vous avez pour l'instant connaissance, votre attente ne sera pas déçue.

    Posté par George, 17 octobre 2006 à 23:20
  • C'est marrant...

    ... comme dirait Dagobert, sous l'oeil inquisiteur de St Eloi.
    C'est fou ce que la critique est aisée et l'art est difficile.

    Comme vous ne faites pas partie de la clique d'incultes et de gens de petites moeurs, gardez-vous bien de frapper à une porte qui me méritait même pas votre commentaire.

    Continuez à vous freinez au maximum, que nous puissions continuer tranquillement à être déliquescents entre nous. Résistez à la tentation : "vade retro satanas".
    Ouf, encore un de sauvé !

    Courtoisement

    Posté par Fabermother, 18 octobre 2006 à 01:28
  • Spiritualité ou es tu ?

    Tant que les FF n'auront pas compris que la FM est avant tout un Ordre dont les fondements sont spirituels et ou l'objectif fondamental est l'amélioration de l'individu lui même. Et dont la fraternité universelle est un des aspects.

    Pas autre chose et quelles que soit les bonnes intentions..

    Sinon comment éviter les dérives...?


    J'ai dit.

    René

    Posté par René, 18 octobre 2006 à 03:53
  • Je partage tout à fait l'analyse de notre F. René.

    Pour moi, la FM est un Ordre initiatique où l'on travaille à l'amélioration morale, spirituelle, sociale et matérielle de l'Humanité.

    La majorité des FF. que je connais (je suis membre d'une Loge du Grand Orient de France, tant décrié par certains) ont une même approche philosophique et fraternelle de la Maçonnerie.

    Laissons les préoccupations profanes à la porte du Temple et travaillons sur notre pierre brute.

    Posté par Fred29, 18 octobre 2006 à 11:10
  • Simple question d'un ignorant.

    Bonsoir à tous,
    je suis un adolescent rennais, tout a fait ignorant de la franc maçonnerie, et j'aimerais vous poser quelques questions, à propos de cette société si secrète (discrète ?).

    Je souhaite faire un exposé sur ce sujet. Est ce possible selon vous ? (du point de vue de la documentation, du témoignage, etc.)
    Si oui, comment faire pour trouver ces informations, et ces contacts ? (Il est évident que si nous parvenons à en trouver un, son nom sera caché lors du repport de son témoignage)
    Et enfin, comment distinguer le vrai du faux ? Comment distinguer sur cette voie qu'est internet, la réalité de la fiction ?

    Ne connaissez vous pas un historien par exemple, qui aurait écrit un ouvrage objectif sur le sujet ?
    Non que je mette en doute votre sincérité et votre foie, mais vous comprenez qu'un avis extérieur serait fort interessant et fort utile pour un tel dossier.

    Cordialement,
    Tudy Bernier

    Posté par Tudy, 18 octobre 2006 à 23:15
  • à Rigobert

    Effectivement, Fabermother a raison. Restez chez vous! Que viendriez vous faire dans une caverne de voyous affairistes et de magouilleurs? De gangsters avérés? Je vous conseille plutôt Saint-Nicolas-du-Chardonnet à Paris, où est célébrée la liturgie de St Pie V, pour des bourgeois de la messe d'onze heures qui votent Le Pen ou de Villiers. Là vous n'aurez à faire qu'à des gens honnètes, charmants, polis et bien nipés. Allez-y mon ami. Dites leur ce que vous pensez de la maçonnerie et des maçons, et ils donneront l'accolade : "Pax tecum"; vous aurez à répondre "et cum spiritu tuo"...

    Posté par Jacques Cécius, 19 octobre 2006 à 09:47
  • A l'attention de Tudy Bernier.

    Il existe de nombreux ouvrages en vente dans le commerce concernant la FM.

    S'il est vrai que nous sommes membres d'une société discrète, elle n'a pourtant rien de secret.

    Je vais quant à moi faire mes emplettes à la FNAC, qui a un rayon "FM" assez bien fourni. Ou alors voir dans le catalogue de Amazon (www.amazon.fr).

    Parmi les historiens de la FM, vous avez Ludovic Marcos, Pierre Mollier ou encore Roger Dachez. C'est vrai qu'ils sont Maçons. Il me semble que peu d'historiens "profanes" (non-maçons) s'intéressent au sujet.

    S'il y en a, je n'en connais pas beaucoup, si ce n'est peut-être Margaret C. Jacob. Voir le site des éditions A l'Orient (www.alorient.com).

    Parmi les livres "témoignages", vous avez les excellents ouvrages de Jean Verdun, ancien Grand Maître de la Grande Loge de France, maintenant membre d'une Loge du Grand Orient.

    Posté par Fred29, 19 octobre 2006 à 14:33
  • à Rigobert

    D'abord, je trouve consternants les commentaires moqueurs de Césius et Fabermother( aïe, aïe, l'orthographe!!Passons.)

    Je vous suggère de visiter les sites de la G.L.N.F. et de la G.L.U.F.(Grande Loge Unie de France, qui présente l'avantage d'avoir des Loges mixtes et des Loges masculines. Je trouve cette possibilité intéressante).

    Ne vous laissez pas impresionner par les rieurs, persévérez dans votre recherche, la Franc-Maçonnerie est tout autre chose qu'un repère de magouilleurs, même s'il y en a, comme partout, on y rencontre une plus grande proportion de gens sincères, comme vous semblez l'être.

    Posté par George, 19 octobre 2006 à 22:37
  • A Rigobert et ToTof

    Rigobert, ToTof,

    je suis pleinement d'accord avec George. Il ne faut pas vous laisser influencer par ce que vous pouvez lire, voir ou entendre dans les médias : la FM reste un sujet vendeur. N'oubliez pas qu'une Loge est avant tout une société d'Hommes. Même si un tri strict est fait à l'entrée, il arrive toujours que l'un ou l'autre salopard passe entre les mailles du filet... Mais la très grande majorité des FF et SS sont gens honnêtes et de bonne foi.

    Quant aux commentaires de Fabermother et Jacques, dites-vous qu'ils étaient peut-être de mauvaise humeur ce jour-là

    Posté par Stéphane, 20 octobre 2006 à 07:46
  • Repentance

    Notre F:. George a parfaitement raison.

    Même si sur le fond je n'en pense pas moins, je n'avais pas à le dire d'une façon si abrupte. Ni à le dire du tout, d'ailleurs.

    Mes excuses publiques à la gente assemblée sur ce manque de réserve et de civilité.

    Pour les fautes d'orthographe que mon clavier, aussi impulsif que moi parfois, a laissé échapper, que celui qui n'a jamais péché me jette la première pierre.

    Posté par Fabermother, 20 octobre 2006 à 12:56
  • Je cherche des réponses

    J’ai rencontré, dans vos rangs, des personnes généreuses, à l’esprit très ouvert, à l’écoute des autres, humbles et animées d’un idéal très pur, humaines et tolérantes.
    J’ai aussi rencontré, dans vos rangs, certains individus peu altruistes, voire très égoïstes, d’autres tout à fait bigots ou tout à fait obtus, d’autres encore très orgueilleux ou affairistes, dépourvus de toute humanité, racistes ou élitistes.
    Comment dès lors se persuader que la FM n’est pas, simplement, un échantillon représentatif de notre société, de ses travers et de ses lâchetés ? Ni plus ni moins ?
    Comment savoir si la FM pourra offrir à la profane que je suis un environnement plus riche en réflexions et en actions que celui qui est le mien pour le moment ?
    Comment être certaine, avant de vous approcher ou de me laisser approcher, que mes propres idéaux ne vont pas se perdre dans les méandres de la FM plutôt que s’élever et se concrétiser davantage dans ma vie de tous les jours?
    Je voudrais entrer en contact avec quelqu’un qui accepterait, en dialoguant avec moi de façon anonyme, de m’apporter quelques éléments de réponses.
    Merci d’avance

    Posté par DJS, 20 octobre 2006 à 13:56
  • A l'attention de DJS.

    Je ne vais pas être idéaliste et dire que tout est parfait et tout rose en Maçonnerie, mais (et cela ne concerne que ma propre expérience de la FM), je n'ai pas rencontré beaucoup d'affairistes, de bigots ou de racistes dans mon entourage depuis les quelques années où je fréquente les loges.

    Il y a des problèmes comme partout ailleurs, étant donné que les Maçons et Maçonnes sont des hommes et des femmes issus de la société civile et représentatifs des divers courants de la société (opinions politiques, philosophiques, religieuses, etc).

    Je ne suis personnellement pas parfait, mais le travail maçonnique a pour but d'améliorer l'homme sur le plan moral et spirituel. Donc, par esprit de tolérance envers mes frères et soeurs, je ne me permettrais pas de juger des défauts des uns ou des autres ou de leur avancement sur la voie initiatique.

    Il est certes dommage de voir certains dévier de l'esprit dans lequel nous travaillons, mais là c'est aux loges et aux obédiences de faire le ménage chez elles si nécessaire.

    Simplement, pour prendre un exemple chiffré et remettre les choses à leur place, sur 70 affaires traitées en justice maçonnique l'an passé dans mon obédience, la plupart sont réglées à l'amiable. Et nous sommes tout de même plus de 47 000 chez nous. C'est certes encore trop, mais bien peu tout de même.

    Toujours d'après ma propre expérience, qui n'est qu'un avis parmi d'autres, le travail maçonnique n'a pas pour but d'endoctriner les gens ou de faire un lavage de cerveau, mais de permettre à ceux qui rejoignent la Maçonnerie de développer leurs propres qualités et idéaux, selon le principe de liberté de pensée et de conscience, à l'aide de notre méthode symbolique et des rituels.

    Posté par Fred29, 20 octobre 2006 à 15:57
  • Réponse possible à DJS

    Je pense qu'il ne faut pas avoir une vision élitiste ou utopique de la FM, mais avoir pleinement conscience qu'en effet, il s'agit d'hommes et de femmes humains et imparfaits. Mais si certains Maçons sont décevants, le parcours initiatique personnel, lui, ne l'est jamais. On ne trouve que ce que l'on veut réellement trouver.

    Posté par Sophienette, 20 octobre 2006 à 16:33
  • DSL a posé les bonnes questions ...

    Et justement, tout est là. Comment savoir ? Nous ne le savons pas.

    Comment peut-ont donner sa confiance et son amitié à tout et un chacun sans le connaître sous le prétexte falacieux qu'il a été un jour initié et ceci aveuglément ?
    Je n'ai pas encore compris, comment. Et pourtant, je le vis. Tout en sachant, qu'en FM, il y a des gens peu honnorables, peu fréquentables, des arrivistes "carte de visite", des qui "joue à être" et d'autres qui sont out.

    Et des gens biens. Des gens merveilleux.

    Le truc est peut-être de croire que ces gens biens sont la majorité (?)ou alors de courir le risque.

    Entrer en FM est peut-être un risque que l'on choisit de prendre à un moment donné de son existence.

    Il s'agit d'une quête humaine.

    Posté par Nathan, 20 octobre 2006 à 16:51
  • RE à DJS

    Avant d'être une association comme une autre, la FM est avant tout une société initiatique. Réfléchissez au sens de ce terme, qui n'est pas évident.

    Et puis aussi: qu'êtes-vous prête vous-même à apporter à une Loge (à supposer que vous soyez admise, ce qui n'est pas automatique, comme vous semblez le croire...).

    Puisque vous connaissez tant de Francs-Maçons, d'après votre message, et qui vous invitent à les rejoindre, pourquoi ne pas discuter avec eux, plutôt qu'avec des inconnus sur un Forum?

    Posté par George, 20 octobre 2006 à 17:58
  • comment frapper

    Et pourtant je pensais avoir l'esprir initiatique. Je souhaitais aborder une amélioration morale , spirituelle, sociale. J'étais prète à apporter en F.M. ma pierre, mes pensées , mes différences,mon identité , ma spiritualité... ça n'a pas suffit. Les frères et soeurs ne m'ont pas acceptés au passage du bandeau. Attendre un an pourquoi??????????? qu'est ce qui changera eux ou moi ???????????

    Posté par moi, 21 octobre 2006 à 11:13
  • Merci à Nathan, George, Sophie et Fred

    Je vous remercie pour avoir pris le temps de me répondre.
    Excellente journée
    DJS

    Posté par DJS, 23 octobre 2006 à 10:09
  • frapper

    A l'attention de "moi"

    L'entrée en FM n'est pas automatique comme vous en avez fait la malheureuse expérience.

    Entrer en FM n'est pas facile et il est possible de se voir refuser l'entrée.

    Il y a peu de temps, mon propre atelier a refusé l'initiation à un candidat qui paraissait pourtant bien. La loge étant souverraine, la règle veut qu'il faut récolter moins du quart de boules noires (refus) pour être accepté(e). Certaines loges sont plus difficiles dans leur recrutement que d'autres.

    Si vous êtes vraiment motivée, le temps qu'il faudra attendre ne devrait pas être un problème. Il permet de juger de votre motivation.

    En général, il n'y a qu'une séance d'initiation par an, car les programmes sont relativement chargés durant l'année, d'où cette période probatoire d'un an minimum.

    Courage et persévérance.

    Posté par Fred29, 23 octobre 2006 à 10:24
  • Réponse à George

    George,
    Vous avez raison, j'ai seulement "rencontré" plus de FM que je n'en ai réellement "connus".
    Pas assez connus en tout cas pour me sentir à l'aise pour débattre de tout cela, surtout avec ceux chez qui, justement, je ne décelais pas -a priori- cette forme d'idéal.
    Je n'ai pas la prétention de croire que je serais admise d'office, loin de là. Je pense, par contre, avoir une vague idée de ce que je pourrais offrir.
    Comment commencer à exploiter la voie que vous ouvrez ("la FM est avant tout une société initiatique. Réfléchissez au sens de ce terme, qui n'est pas évident")?
    Merci!
    DJS

    Posté par DJS, 23 octobre 2006 à 10:28
  • Réponse à DJS

    Etre initié, c'est entrer dans une société où l'on trouve des hommes et des femmes de milieu, de religion, de parcours différents, mais que rassemble et lie un même idéal de spiritualité et de perfectionnement de soi.
    Rites et symboles sont la pierre angulaire de nos réunions, mais le parcours initiatique, qui est au coeur de la Franc-Maçonnerie, et d'elle seule, est un cheminement personnel et incommunicable.
    Tout le reste, en particulier les "affaires" et autres scandales, ne pèse pas lourd en face de cette merveilleuse aventure, à laquelle je vous souhaite de bientôt vous joindre.

    Posté par George, 24 octobre 2006 à 22:39
  • J'AI VECUE PENDANT QUELQUES JOURS UNE EXPERIENCE DE LA VIE EN COLLECTIVITE ASSEZ DECEVANTE . jE ME SUIS RENDUE COMPTE DE LA MEDIOCRITE DE CERTAINES PERSONNES " FAIBLESSES , HYPOCRISIES , BASSESSES D'ORDRE MORALE " BREF ... TOUT LE MONDE SE TIRE DANS LES PATTES . aLORS QUE JE PENSAIS AVOIR A FAIRE A DES GENS CONSCIENCIEUX , PLEIN DE RESSOURCES HUMAINES , PERMEABLES AUX AMBIANCES COLLECTIVES , QUENENNI !!!! j'EN GARDE UNE PROFONDE AMERTUME , CEPENDANT , JE SAIS QUE NOUS SOMMES TOUS FAIT DE CHAIR ET DE SANG ET QUE LES DEFAUTS SONT HUMAINS, JE NE PRETEND PAS ETRE PARFAITE NI INFAILLIBLE MAIS JE RESPECTE LES AUTRES , AIDE LES MIENS ET SOUTIENS MON PROCHAIN .

    Posté par AZENA, 20 février 2007 à 14:20
  • demande d'aide

    je suis partisant d'une famille démuni j'aimerai etre avec vous et si possible continuer mes étude scolaire tout en grandisant à vos coté j'ai muremant réfléchi j'ai 25ans je suis camerounais

    Posté par pires, 26 juin 2007 à 11:09

Poster un commentaire