Blog Maçonnique - Première version

Depuis le 3 novembre 2006, la nouvelle version du Blog Maçonnique se trouve à l'adresse www.hiram.be. Vous pouvez cependant continuer à commenter ces articles.

07 octobre 2006

Fidèle à ses convictions philosophiques

Le site Profils de libertés (prolib.net) est un site protestant unitarien (comme un fidèle [sic] Frère Visiteur). Une chronique est consacrée à l'expression "fidèle à ses conceptions philosophiques" utilisée dans les avis nécrologiques publiés dans la presse belge à l'occasion du décès de laïques ou Francs-Maçons. L'auteur de cette chronique, Jacques Herman, explique son agacement par rapport à cette expression formaliste.

Et vous, dans votre région, quelles sont les formules en usage lors du décès de Francs-Maçons ? Vous-même, avez-vous déjà pensé à rédiger votre faire-part ?

Posté par jiripragman à 07:00 - Sites divers - Commentaires [6] - Permalien [#]

Commentaires

    Faire-part ...

    Dans la région verviétoise, on trouve de temps en temps, cette mention ou d'autres ... Encore faut-il souligner que, jusqu'à une époque récente, un journal refusait automatiquement d'insérer l'équerre ete le compas. D'autre part, les lecteurs prêtent-ils tellement attention à cette mention ?
    Qui a écrit: "Jai été ce que tu es, tu seras ce que je suis". Mais l'auteur semble agacé par toutes les formules en fin de compte, donc - au lieu de perdre son temps à rédiger cette chronique -qu'il conçoive son faire-part dès maintenant, ce sera plus simple que de laisser dans l'embarras sa famille ou ses amis.
    Quant à moi, j'y ai déjà pensé mais ce serait dans le genre "ni fleurs, ni couronnes mais du pèket" et comme musique non du Mozart mais "Mourir, cela n'est rien mais vieilir " de Brel ou d'autres comme "Salut" de Sardou ... ou "Les petites femmes de Pigalle" de Lama ... Après tout ... que trouve-t-on après quoique je n'y crois pas trop.

    Posté par Phitra, 07 octobre 2006 à 12:04
  • Haec est fides

    "Haec est fides" ("ça c'est de la fidélité") aurait déclaré Néron sur son lit de mort (peu confortable son lit soit-dit en passant). Empereur romain qui, aussi controversé soit-il, accordait une grande importance à la fidélité. Aussi petite soit mon importance sur Terre, je ne peux qu'encourager ce principe de fidélité à tous points de vue : amour, amitié et convictions ! Je pense qu'il nous appartient, nous humains et "croyants" (dans le sens premier de credere), de ne jamais renier nos engagements. "On ne nait pas homme, on le devient" disait Erasme. A cette phrase, j'ai envie d'ajouter ceci : " On ne nait pas maçon, on le devient... et quand on le devient c'est pour la vie et la mort". Bien entendu, je ne suis que profane, mais c'est comme ça que je ressents les choses à propos de beaucoup de choses dont la maçonnerie.

    Posté par Chrisburg, 07 octobre 2006 à 15:24
  • Hasta luego !

    Connaissais pas les Unitariens. Vais m'endormir moins bête. De toute façon, respect à eux.

    Pas de complexe de profanitude, Chrisburg ! Tout profane est un futur Maçon qui s'ignore. Donc en germe.

    Un faire-part ?
    "A DIEU VAT ! Il a trouvé un coeur sur lequel se reposer."

    Une chanson au sortir de l'église, après adieux des frères de tout poil :

    D'Hugues Aufray :

    "Hasta luego!
    À bientôt, si Dieu le veut
    Hasta luego!
    On se reverra sous peu.
    (...)
    Laissez-passer les enfants de la nuit
    Il faut chercher le grand vent de l'oubli
    Toi qui n'as rien, embarque-toi avec nous
    Donne-moi la main. T'as qu'à passer parmi nous"
    (...)

    Posté par Gunga Din, 07 octobre 2006 à 22:14
  • Nécro

    "...C'est moi qui ai vécu, et non pas un être factice créé par mon orgueil et mon ennui. ”

    ActeII scène V de "On ne badine pas avec l'amour" de Musset

    Posté par Soeur Sourire, 08 octobre 2006 à 18:45
  • fidèle...

    Nous aimons les formules ronflantes. Comment d'un maçon, qui a agonisé durant une semaine, peut on dire "fidèle à ses convictions philosophiques"? Peut être que, s'il était resté pleinement conscient, aurait-il réclamé "les derniers secours de notre Mère la Sainte Eglise catholique, apostolique et romaine"! Ah!
    Entre nous, la chose est déjà arrivée...

    Posté par Jacques Cécius, 11 octobre 2006 à 15:56
  • Adversaires?

    Extrait du texte de J Herman:
    "Il me semble en effet qu'une véritable attitude "philosophique" repose davantage sur le doute que sur l'affirmation de type dogmatique que l'on reproche si souvent à "l'adversaire"..."

    Je suis profane et voudrais comprendre ce qu'ont en commun, justement, un libre penseur et un "adversaire"?

    Posté par DJS, 23 octobre 2006 à 13:41

Poster un commentaire