Blog Maçonnique - Première version

Depuis le 3 novembre 2006, la nouvelle version du Blog Maçonnique se trouve à l'adresse www.hiram.be. Vous pouvez cependant continuer à commenter ces articles.

03 octobre 2006

Les francs-maçons entre Moscou et le Vatican

Cet article est quelque peu daté puisqu'il est publié dans la rubrique "Il y a 40 ans, Le Nouvel Observateur" publié sur nouvel Obs.com.

Le long article publié dans Le Nouvel Observateur n°97 du 21 septembre 1966 sous la signature d'Yvon Le Vaillant passe en revue l'état de la Maçonnerie française. Il est ainsi question de l'intention du général de Gaulle de limiter l'action des sociétés secrètes, des Loges "policières", des effectifs et de l'état des Obédiences françaises, des successions à la Grande Maîtrise du Grand Orient de France, du rôle de la Franc-Maçonnerie anglaise, de la Maçonnerie sur le plan international et notamment dans le bloc de l'Est, de l'attitude du Vatican face à la Franc-Maçonnerie ou de l'état de santé de l'Ordre.

Y a-t-il eu des changements en 40 ans ? Un extrait à méditer : "Les effectifs sont stables. Cependant, les maçons eux-mêmes sont les premiers à reconnaître une baisse certaine du niveau intellectuel, un attachement trop évident à l'aspect "boutique de placement" des obédiences. A la Grande Loge, et même au Grand Orient, on a le sentiment que les loges deviennent de plus en plus des "fraternelles", c'est-à-dire des sortes d'amicales professionnelles".

Posté par jiripragman à 08:46 - Dans la presse - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    De Gaulle et la FM

    Jusqu'en 1943, le Général De Gaulle n'a pas pris position sur la FM. Ce n'est que lorsqu'il eut des contacts rapprochés avec le Grand-Maître de la Grande Loge de France, M. Dumesnil de Gramont, qu'il déclara qu'il ne partagea pas les idées du Maréchal Pétain. Sans doute que De Gaulle eut de l'estime pour son ministre du Ravitaillement, P. Ramadier, maçon très actif durant la seconde guerre mondiale, mais je ne pense pas qu'il ait estimé que la maçonnerie devait jouer un rôle actif au sein de la société d'après guerre.

    Posté par Chrisburg, 03 octobre 2006 à 15:42
  • De Gaulle

    De Gaulle, dans ce domaine, était influencé par sa femme, Yvonne, très collet monté, et qui détestait les maçons, les divorcés, etc... Mais il savait, comme écrit par Chrisburg, reconnaître les mérites des maçons engagés contre lanazisme et le fescisme. Bref il a prouvé, dans ce domaine comme dans tant d'autres, sa grande intelligence.

    Posté par Jacques Cécius, 14 octobre 2006 à 11:17

Poster un commentaire