Blog Maçonnique - Première version

Depuis le 3 novembre 2006, la nouvelle version du Blog Maçonnique se trouve à l'adresse www.hiram.be. Vous pouvez cependant continuer à commenter ces articles.

07 août 2006

La Franc-Maçonnerie est-elle une secte ?

Déjà posée dans le magazine Marianne en mars 1998, la question - souvent posée - "La Franc-Maçonnerie est-elle une secte ?" est au coeur d'un article publié sur le site MwindaPress et signé Jean-Louis Mweti-Loubouétété, Franc-maçon congolais.

Cet article (repris également sur le site du Centre Roger Ikor ou CCMM) a évidemment suscité bien des commentaires. Ceux-ci portent sur l'apport ou non de la Franc-Maçonnerie en Afrique en général et au Congo en particulier et sur la personnalité et les agissements de Grands Maîtres.

La question "La Franc-Maçonnerie est-elle une secte ?" trouve également réponse (négative) sur le site de la Grande Loge Régulière de Belgique, celui de l'Unione Massonica di Stretta Osservanza Iniziatica, le site de la Loge du Grand Orient de France La Table d'Emeraude ou de la Loge suisse Tradition, le site Franc-Maçonnerie Française, sur le site personnel Les Francs-Maçons, dans le Blog d'un Franc-Maçon. Ou encore dans le site Infosectes.com.

La réponse à la question est positive dans un article de Daniel Louvet ou dans la page consacrée à "Franc-maçonnerie et satanisme".

La question agite ou a agité des forums comme le Forum Zététique, celui des Chiennes de Garde ou de Doctissimo !

La question "La franc-maçonnerie est-elle une secte ?" a aussi fait l'objet d'un sondage (avec peu de réponses) sur le Forum Francophone de Politique, d'Idéologies et d'Idées diverses.

Il existe de nombreuses définitions des sectes. En France, le rapport de la Commission d'enquête de l'Assemblée Nationale (adopté le 20 décembre 1995) avait retenu les critères des Renseignements Généraux (p. 13) : "Parmi les indices permettent de supposer l'éventuelle réalité de soupçons conduisant à qualifier de secte un mouvement se présentant comme religieux elle a retenu, faisant siens les critères utilisés par les Renseignements généraux dans les analyses du phénomène sectaire auxquelles procède ce service et qui ont été portées à la connaissance de la Commission :

  • la déstabilisation mentale
  • le caractère exorbitant des exigences financières
  • la rupture induite avec l'environnement d'origine
  • les atteintes à l'intégrité physique
  • l'embrigadement des enfants
  • le discours plus ou moins anti-social
  • les troubles à l'ordre public
  • l'importance des démêlés judiciaires
  • l'éventuel détournement des circuits économiques traditionnels
  • les tentatives d'infiltration des pouvoirs publics

Votre Commission insiste sur le fait que, la définition des sectes s'avérant à bien des égards difficile elle a conduit ses travaux en se gardant de faire sienne les définitions des sectes proposée par ses interlocuteurs par nature engagés, à un titre ou à un autre, dans la promotion des nouvelles religions ou dans la lutte contre leurs excès réels ou supposés.

Elle a été consciente que ni la nouveauté, ni le petit nombre d'adeptes, ni même l'excentricité ne pouvaient être retenus comme critères permettant de qualifier de secte un mouvement se prétendant religieux : les plus grandes religions contemporaines ne furent souvent, à leurs débuts, que des sectes au nombre d'adeptes réduit ; bien des rites établis et socialement admis aujourd'hui ont pu à l'origine susciter des réserves ou des oppositions."

En Belgique où a été créé un Centre d’information et d’avis sur les organisations sectaires nuisibles, (www.ciaosn.be), la loi du 2 juin 1998 entend par "organisation sectaire nuisible" "tout groupement à vocation philosophie ou religieuse, ou se prétendant tel, qui,dans son organisation ou sa pratique, se livre à des activités illégales dommageables,nuit aux individus ou à la société ou porte atteinte à la dignité humaine".

Pour qui en douterait, il est donc clair que "la" Franc-Maçonnerie "traditionnelle" (à ne pas confondre avec des groupes pseudo-maçonniques où il convient de "séparer le bon grain de l'ivraie") n'est pas une secte ou, selon la terminologie belge, un groupe sectaire nuisible.

Posté par jiripragman à 07:00 - Sites divers - Commentaires [10] - Permalien [#]

Commentaires

    f-m une secte?

    Tout d'abord, secte vient de "secare" (séparer). Un exemple : le christianisme fut durant des années, aux temps apostoliques, une secte juive. De quoi la maçonnerie s'est elle séparée? Question à cent sous ou cent roupies (de sansonnets).
    Le délire des anti-maçons n'a pas de bornes. J'ai reçu, de la part de protestants fondamentalistes des injues telles que "enculé de flic, je te tuerai" - "lorsque je te verrai je te mettrai une balle dans la tête" - "scientologue (!) - etc. Plainte a d'ailleurs été déposée. Tous ces messages (ils furent nombreux) sont arrivés sur mon écran.
    Ensuite parler de maçonnerie fait vendre les journaux. En dire du mal, parfois de la part de la presse dite progressiste, est juteux pour celle-ci.
    Comment la maçonnerie serait-elle une secte, alors qu'elle compte en son sein des croyants, des athées, des agnostiques, des chrétiens, des bouddhistes, des juifs libéraux, etc. Une secte laisse-t-elle à chacun la liberté de croire ce qu'il veut, ou de ne pas croire?
    Et puis, "crotte" à ceux qui veulent nous salir. Continuons à "maçonner" sereinement.

    Posté par Jacques Cécius, 07 août 2006 à 09:35
  • bien vu!

    Bonsoir,
    je vous remercie largement d'avoir porte attention sur le site mwindapress et d'avoir evoque le sujet sur "la contribution de la franc maconnerie en afrque" et si est elle une secte?
    Car j'avais apporte ma part de contribution dans le debat,qui je vous assure etait tres houleux,vu le comportement à desolant des freres dans la gestion de la cite,et de la republique;etaler au garnd jour les veritables motifs de la philosophique maçonnique et de son utulite n'est pas chose aisee.
    Mais bon,comme l'a su souligne les sages,sachont separer le bon grain de l"ivraie!
    Paix à tous!

    Posté par Chris Edern, 08 août 2006 à 00:46
  • Pour réexamen de l'Egalité chez les Frères et Soeurs

    Il me semble qu'en dehors de la question "la franc-maçonnerie est-elle une secte", il y en a une autre d'importance, je veux dire d'une plus grande profondeur pour les Africains de la région centre:
    "Nos temples ne sauraient être continuellement souillés par ces criminels récidivistes qui affament avec cynisme des enfants, des vieillards et des femmes."

    Rester insensible à cette question récurrente en Afrique n'épargnera pas l'Histoire de questionner l'universalité de la Maçonnerie d'après une vision du Nègre et de l'Indien qui me semblent encore majoritairement dévalués même chez les Maçons.

    En effet, il ne se trouve pas encore assez de Francs-Maçons pour dire le carctère peu accompli des actions d'un Hugo, d'un Jules Ferry ou d'un Voltaire, pour ne citer que ces illustres personnalités, vis-à-vis des Nègres.

    Alors, pourrait-t-on questionner sur le fait que la Lumière doit postuler l'Egalité entre Tous?

    Posté par thabo, 08 août 2006 à 20:44
  • Une secte de quoi?

    La FM serait une secte de quoi?

    Il semble que même les FM des rites qui exigent l'appartenance des candidats à un chrétienisme trinitaire (lequel?) ne considèrent pas la FM comme étant une secte chrétienne, n'est-ce pas?

    Posté par xul, 10 août 2006 à 16:47
  • Pourquoi....

    Salut!

    Pourquoi la franc-maçonnerie adopte toujours des points de vue partiaux concernant la politique internationale,en particulier au sujet de l'agression millitaire ou diplomatique de pays ou peuples musulmans comme les palestiniens,les libanais,les iraniens,les iraquiens de la part des états-unis et le prétendu état d'israel.J'ai toujours l'impression que la franc-maçonnerie soutient la politique des états-unis et de son allié local,le prétendu état d'israel,alors qu'elle affirme ne pas prendre parti et ne pas etre islamophobe.Biensur,il est vrai que votre société secrète est interdite dans beaucoup de pays musulmans,mais il faut reconnaitre que vous non plus ne faites pas souvent preuve de compréhension et de "fraternité humaine" à leur égard.
    Je vous prie de bien vouloir agréer l'expression de mes sentiments les plus distingués.

    olbodala

    Posté par olbodala, 13 août 2006 à 17:31
  • réponse à Mr Olbodala

    Cher Monsieur,
    Les francs-maçons respectent l'Islam TOLERANT. Mais comment voulez-vous qu'ils aiment des gouvernements musulmans qui interdisent la maçonnerie? Nous ne sommes pas masochistes. Personnellement, je suis philosémite, mais défenseur des droits des palestiniens. Respectueux de l'Islam et du Judaïsme. Vous savez bien comment beaucoup de pays musulmans combattent, parfois avec cruauté, les chrétiens et les athées. Approuvez-vous la charia? La lapidation des femmes considérées comme adultères ou infidèles à la religion du Prophète?
    La lecture fondamentaliste d'un livre saint met en danger l'humanisme et ses valeurs.
    Bien à vous, et sans rancune.

    Posté par Jacques Cécius, 17 août 2006 à 18:25
  • Boujour,
    Peut on être catholique tout en étant Franc-Maçon.

    merci de votre aide

    François

    Posté par Franquitus, 18 août 2006 à 14:55
  • catholique et f-m ?

    Pour moi, non. J'ai de nomreux amis catholiques, je tiens à le préciser. Mais que penser d'un catholique qui désobéit au magistère? Sinon qu'il est un "cachotier", par rapport à son Eglise, pour ne pas dire plus.
    Il faut faire un choix : ou bien être catholique pratiquant, ce qui est tout a fait honorable, et alors suivre la doctrine catholique, qui considère que l'appartenance à la f-m est un "péché grave", qui interdit au dit catholique d'accepter l'administration des sacrements, ou alors devenir f-m, et quitter une Eglise qui condamne l'Ordre. Pour moi c'est une question de bon sens et d'honnêteté. Que le catholique qui devient f-m sache qu'il ne peut être administré, lorsqu'il est à l'article de la mort, sans renier l'Ordre. Va-t-il prendre le risque d'être damné (c'est la doctrine romaine)s'il ne promet pas, en cas de guérison, de quitter la maçonnerie, ou de mentir alors à son confesseur avant de recevoir le sacrement de malades? Dans ce cas le péché est encore plus grave...

    Posté par Jacques Cécius, 18 août 2006 à 19:19
  • Une ou des FM?

    Cher Monsieur Olbodala,

    À mon humble avis, la FM devrait en principe se comprendre comme un Ordre initiatique et se borner aux tâches qui découlent de cette fonction. Les rites FM serait donc à comparer aux Ordres soufis. Cependant, certains rites de la FM se sont transformés en FM universelle, non limitée aux adhérents d'une Tradition exotérique spécifique. D'autre rites n'acceptent que des candidats d'appartenance au christianisme trinitaire. Voir ici:
    http://hiram.canalblog.com/archives/2006/08/09/2414327.html

    Dans ce contexte, les débats en FM sur les détails des jurisprudences exotériques de certaines Traditions religieuses, par example islamique (shariah) mais au même titre israelite ou catholique romaine (hamitsvoth, droit canonique) sont hors de la compétence de la FM. Vouloir en FM critiquer une jurisprudence exotérique relève de la même sorte de malentendu que, inversement, vouloir critiquer ou condemner la FM de la part d'une organisation religieuse exotérique. Le domaine de compétence de la FM serait donc celui de la voie initiatique, "haqiqah".

    Cher Monsieur Olbodala, vous trouverez au sein des ulémas de l'Islam certains qui n'acceptent pas la légitimité des Ordres soufis, non plus celle de la FM. À mon humble avis, les actions politiques n'appartiennent pas au rôle d'un Ordre initiatique, ce qui n'empêchent pas les membres individuels d'un tel Ordre de pareilles activités à titre personnel. Pour vous citer un example, au 19ème siècle il y avait en France un grand nombre de FM "royalistes", aujourd'hui à ma connaissance peu. Les plus grandes obédiences FM ont affiché haut et fort leur républicanisme sans trop se demander si les questions de forme extérieure d'un état devraient occuper tant un Ordre initiatique.

    Si vous vous informez d'une manière détachée, vous trouverez que la FM est loin d'être une organisation monolithique où tous les membres partagent les mêmes opinions.

    Posté par xul, 19 août 2006 à 09:03
  • D'accord!

    D'acord à 99,99% avec Xul. Ceci n'étant pas courant de ma part, je tiens à le dire. Félicitations pour son intervention.
    Merci cher ami.

    Posté par Jacques Cécius, 20 août 2006 à 09:08

Poster un commentaire