Blog Maçonnique - Première version

Depuis le 3 novembre 2006, la nouvelle version du Blog Maçonnique se trouve à l'adresse www.hiram.be. Vous pouvez cependant continuer à commenter ces articles.

25 mai 2006

La franc-maçonnerie : les dérives ?

Promo ? En bas d'écran s'affiche la mention "La franc-maçonnerie : les dérives ?". Priscila de Selve interviewe sur I Télévision Hugues Leforestier, Conseiller de l'Ordre du Grand Orient de France et auteur du livre "Frères à abattre". Face à lui pour un "débat" (mais les débatteurs semblent du même avis !) François Koch, journaliste à L'Express.

"Hugues Leforestier brise le silence et explique comment le Grand Orient de France, plus grande loge maçonnique du pays, autrefois vivier de conception et de propositions de lois, est parvenu à un parfait immobilisme, à l'image d'une société aujourd'hui deséspérément inerte".

Posté par jiripragman à 23:14 - Commentaires [13] - Permalien [#]

Commentaires

    Contact SVP

    Est-il possible d'obtenir les coordonnées personnelles de Hugues LEFORESTIER?
    Je n'ai ps lu le livre, mais j'ai entendu avec beaucoup d'intérêt les 2 parties du débat organisé par I Télé.
    Merci

    Posté par chameau, 26 mai 2006 à 00:57
  • Merçi de ton témoignage

    Hugues a le courage d'écrire un ouvrage qui témoigne de l'intérieur du désarroi d'une multitude de FF.Avant lui, Pierre Marion: Mes Biens Aimés Fréres pour la GLNF avait aussi témoigner des dérives , mais est-ce que les choses changent réellement ?

    Posté par Gury, 26 mai 2006 à 09:24
  • Contact avec Hugues Leforestier

    Concerne demande de contact : le plus simple ne serait-il pas de le contacter via son éditeur (infos@nouveau-monde.net) ?

    Jiri Pragman

    Posté par Jiri Pragman, 26 mai 2006 à 09:44
  • Merci et courage pour l'avenir

    Le vieux frère du GODF que je suis félicite son BAF Hugues pour son initiative courageuse, en espérant enfin que nos frères vont se réveiller et non continuer à se boucher les yeux & les oreilles. Je viens de lire son livre ou il parle surtout de Paris, mais pas d'autres régions, la côte d'azur par exemple. IL va certainement être radié sans autre forme de procès, moi pas, je suis seulement interdit de séjour au siège maçonnique de Cannes, avec la complicité tacite du conseiller de l'ordre (qui vient, un peu tard, de déposer une plainte, avec constitution de partie civile contre son prédécesseur). Mon crime: avoir dénoncé une magouille importante, dont un détournement de fonds de 400.000 de nos anciens francs et beaucoup d'autres méfaits qui vont coûter très cher à la COGEFIM, les incriminés sont tous de hauts dignitaires Si cela peut lui être utile, qu'il me dise ou je dois lui envoyer le dossier, actuellement à l'instruction.
    Fraternellement.

    Posté par Mercier André, 30 mai 2006 à 16:11
  • Les Parjures

    Voici donc venu le temps ou il est de bon ton de répondre aux juges auto-proclamés des media (Ruquier,Fogiel, Bern et autres amuseurs publics).
    Voici donc venu le temps de la transparence. Nouveau credo de ceux qui ne rêvent que de paraître à défaut d'être.
    Voici venu le temps de la confesse publique, des paillettes et des plumes dont tout le monde sait ou elles sont plantées. A défaut de curés il y a Ruquier; Fogiel .....
    Pauvres Maçonnerie ou l'on retrouve les recalés des partis politiques, des syndicats, de la vie associative les recalés parce que trop nuls. tous ces aigris, ces nuls qui s'auto brevettent intelligent et qui le proclament pour en être sûr.
    Tous les indiscrets devraient être radiés dans la bonne application des textes qui nous régissent.
    Ces bavards ne sont pas des Francs Maçons, tout au plus des ersatzs.
    Voila ou conduit la politique du recrutement et de l'extériorisation.
    A quand les conseillers en com au GO ?
    Pauvres de nous!
    Il est vrai qu'a mon époque ne devenaient FM que des gens honnêtes et de bonne moeurs; la je deviens franchement ringard. C'était il y a plus de 44 ans deja.

    Posté par JB31, 31 mai 2006 à 12:59
  • réponse à JB

    Cher ami, à te lire on en déduit qu'il ne reste en maçonnerie que des cons, des arrivistes, des complexés, et j'en passe. Et tout cela serait dû à l'extérioristaion... Je pense, au contraire, que notre politique du secret est préjudiciable à notre Ordre. Si tous les membres étaient connus, le public se rendrait compte du grand nombre de types et de nanas de qualité qui peuplent les loges. Le "secret" donne l'occasion aux antimaçons et aux maçons aigris, de déverser leur fiel dans des sites antimaçonniques ou, pire, maçonniques! J'ai pour ma part 34 années de maçonnerie, et je constate qu'il y avait beaucoup plus d'arrivistes au temps de mon entrée en maçonnerie qu'aujourd'hui. Soyons fiers d'être maçons, et soyons le à visage découvert, nom de D...!

    Posté par Jacques Cécius, 03 juin 2006 à 11:47
  • BRAVO HUGUES

    Les assises internationales de la laïcité, la célébration de la Loi de 1905, les journées des auditions de la commission de la Loi de 1905 les 4 et 5 avril, le rassemblement au mur du souvenir, le rassemblement au Panthéon, le Colloque international pour une justice internationale, l'Appel du 21 mai....
    Franchement.... pour t'avoir souvent croisé dans les couloirs de la rue Cadet, je sais que tu sais ce qui s'est réellement passé... alors pourquoi mentir ?

    Posté par Robespierre, 04 juin 2006 à 20:16
  • rien

    je veux entrer dans le cercle

    Posté par yan, 09 juin 2006 à 12:55
  • Tous (ou presque) les ingrédients sectaires réunis !!!!

    Tous (ou presque) les ingrédients sectaires réunis !!!! N'est-ce qu'une coïncidence curieuse ? J'en doute !!!


    Dans un monde qui évolue de plus en plus vite , pourquoi continuer des pratiques dignes de la féodalité, dignes du moyen âge ?

    Pourquoi vouloir à tout prix MASQUER L'ESSENTIEL ? L’essentiel est bien souvent DEMONSTRATIF des faits , quoiqu’en disent ceux qui refusent cet essentiel et préfèrent l’entourer d’un beau nuage de fumée pour mieux le masquer … Notamment faire diversion quand on les interroge pour que l’essentiel n’apparaisse pas comme tel …. La pratique est aussi vieille que le monde …. Et peu originale !!!!

    L'essentiel qui est là :

    - Cultiver la discrétion pour ne pas dire le secret .. Franchement , dans une France qui d’une part se dit : Pays des Droits de l’homme et d’autre part a une belle devise Républicaine, certes devise trop souvent bafouée malheureusement. OUI, franchement pourquoi certains n’osent pas dire ouvertement qu’ils sont francs maçons , serait-ce dangereux en France d’être : SOI-MEME et de ne pas avoir honte de l’être ?

    - Utiliser un vocabulaire qui est démonstratif et pour certains mots (profane, initiés, frères, ..) ressemblent étrangement au vocabulaire des sectes et religions . Cela aussi est DEMONSTRATIF de l’essentiel.

    - Pratiquer des rites comme dans les sectes et religions. Cela aussi est DEMONSTRATIF de l’essentiel.

    - Pratiquer le culte de la hiérarchie pléthorique (jusqu’à , je crois quelques 32 degrés ou 33… peu importe, on n’est pas à 1 ou 2 degrés près ) …. Une hiérarchie tellement pléthorique que dans notre monde moderne du 21ème siècle, toute entreprise qui aurait un tel nombre de niveaux hiérarchiques ne pourrait que péricliter !!!

    - Protection particulière entre frères , et les quelques affaires de justice qui ont pu voir le jour et aboutir le démontrent . . Cela aussi est DEMONSTRATIF de l’essentiel.

    - S’entourer d’une symbolique (symboles, objets,…). Cela aussi est DEMONSTRATIF de l’essentiel. Même en Afrique, de nombreux peuples ne dansent plus autour des totems !!!

    - Refuser , bien trop souvent la mixité, ce qui est plus rétrograde que certaines religions qui ont déjà pratiqué une « certaine » ouverture à la mixité …. Cela aussi est DEMONSTRATIF de l’essentiel.

    - Et je pourrai poursuivre sans aucun problème ……à causer de l’ESSENTIEL, L’ESSENTIEL étant la clé de voûte de l’édifice !!!!



    Bref, quand d’une part,

    - on prétend être Républicain et qu’on aime Notre belle devise Républicaine on commence d’abord par la respecter cette devise … et cela en évitant de pratiquer une fraternité fermée que je qualifie de fraternité de frère. Et en prônant l’EGALITE (de droit j’entend) pour tous et y veiller .

    - d’autre part, quand on prétend ne pas être une secte, on le démontre clairement en se démarquant ENTIEREMENT de ce qui est DEMONTRATIF de ce qu’est une secte !!!!





    Tout est et reste : Un problème de cohérence, L’incohérence entre les propos et la pratique est aussi DEMONSTRATIVE de l’essentiel !!!



    Probablement que certains francs maçons sont honnêtes , je n'en doute pas et je demande qu’à y croire, mais je suis et reste persuadé que cela reste une belle vitrine pour certains qui ne pensent qu’à eux, qui n’y adhèrent que dans un but : Les relations, le carnet d’adresse, les informations à glaner ….. Tout comme pour les religions, certains y adhèrent dans le seul but de se donner une image d’eux-mêmes et pour "paraître".





    Bref, ce n’est en fait qu’une VITRINE qui masque l’essentiel qu’il est préférable que d’autres ne voient pas.

    Bref, une belle VITRINE , tout comme certains partis politiques sectaires en général d'extrême droite ou d'extrême gauche ….(ex : Le FN au pouvoir en france ce serait une catastrophe pour Notre France… Je dis bien NOTRE France , car la France appartient à TOUS les français qu’ils soient ou pas francs maçons ) ……….



    Cordialement





    Signé de la part d’une victime de l’OBSCURANTISME,



    Mon crime : "Avoir voulu savoir, ce que d’autres avaient décidé que je n’avais pas le droit de savoir » , en d'autres termes : "avoir tenu le fil d'Ariane d'une magouille secrète" => Résultat de curieuses protections occultes (Obscurantisme d’ailleurs prévu par le maître dans une lettre d’intimidations digne du moyen âge !!!)

    De toute façon, il y a une devise qui est : "Plus on prend l'autre pour un idiot , plus on est crédible"
    Ce n'est que la devise du sectarisme et de l'obscurantisme et cela les sectes de tout bord savent l'appliquer avec brio !!!

    Posté par crochemore, 23 juin 2006 à 20:13
  • Réponse à J.B.

    D'abord, je ne connais pas de J.B., moi qui ose signer de mon vrai nom et aussi, je suis fier d'être Franc-Maçon. Je ne suis pas le seul heureusement. Je n'ai aucune aigreur et ne suis pas un recalé des partis politiques, je milite activement depuis l'age de 16 ans et j'ai présidé un syndicat professionnel de 1965 à 1988 et en suis le président d'honneur. En maçonnerie, je suis l'un des principaux fondateur de MATHUSALEM côte d'azur.
    En outre, je souhaiterais que J.B. nous dise comment il faut procéder pour que les hauts dignitaires (dont je suis 33 depuis longtemps, donc aucune jalousie ou arrière pensée de ma part) en responsabilité, tiennent compte et fassent le nécessaire lorsque, avec preuve à l'appui, un des nôtres leur signale une malversation et non pas en faisant tout pour étouffer l'affaire.
    Voyez donc, mes bons amis, j'ai dénoncé le scandale de Cannes, à qui de droit, la première fois en 1997/98 et ainsi de suite à chaque changement de grand maître. Nous sommes en 2006 et nous en sommes au même point, aucune expertise sérieuse des travaux n'a été faite et on ne sait toujours pas ou sont passé les 400.000 de nos francs avant l'euro sont passés.
    Ce n'est donc pas de ma faute si cette affaire, comme celles de Paris, est maintenant entre les mains de la justice profane qui, je l'espère va forcer, enfin, nos élus de séparer "le bon grain de l'ivraie", au karcher si nécessaire.
    Fraternellement
    André Mercier 06

    Posté par Mercier André, 25 juin 2006 à 15:49
  • Dans ma réponse au TCF J.B. j'ai oublié de dire, après "ou sont passés les 400.000 de nos anciens francs avant l'euro", que le T neuf construit au sous-sol, n'a toujours pas été mis aux normes prévues par le permis de construire, délivré à posteriori le 27 août 1997, pour mettre ce nouveau T construit sans permis, en conformité avec la loi. Aux termes et ce permis et de ses annexes il était bien précisé que la longueur devrait être réduite de 1m83 et "la mise aux normes parasismiques en séparant obligatoirement le local transformé en salle de réunion du reste de la villa" ; très exactement 4 cm.
    Fraternellement
    André Mercier

    Posté par Mercier André, 14 juillet 2006 à 18:15
  • comment entrer

    Aprés avoir été refusée une première fois aprés le passage sous le bandeau ai je plus de chances la seconde fois ?

    Posté par moi, 22 octobre 2006 à 17:48
  • Vive le Secret maçonnique

    Pythagore avait deux auditoires : le premier était le premier cercle qui l’entourait directement, le voyait et entendait ses propos sans déformations possibles. Le second était séparé du premier par un voile, un rideau de théâtre à travers lequel il fallait s’efforcer d’entendre et de comprendre pour acquérir un jour les qualités requises pour passer de l’autre côté du rideau et partager entièrement la pensée et l’action (ce qui est la même chose mais pour comprendre cela il faut déjà avoir franchi le rideau…) du Maître. Bien entendu, la magistrature de Pythagore n’avait rien d’une tyrannie ni d’une quelconque autorité, il n’était qu’un anneau , le premier,(et encore, ce n'est pas sûr) de pur métal qui rattachait à lui des égaux sous le sceau du secret : les profanes ne devaient pas voir les initiés ni les connaître, ce qui donnait toute sa force à l’unité ainsi créée entre les disciples proches de Pythagore. Tout FM digne de ce nom aura reconnu le rideau noir qui sépare le Zénith du Nadir.

    Ce rappel ne cache pas son but sous une logomachie hermétique. S’il est vrai qu’il ne s’adresse qu’à des FM confirmés, il peut être compris par n’importe quel homme qui réfléchit. En l’occurrence sur le choix que certains Frères semblent vivre aujourd’hui comme les ânes de Buridan : que faire ? Aller à droite pour boire, à gauche pour manger ? vers l'avant pour nourrir son âme, vers l'arrière pour faire plaisir aux sens ? Et pourtant le rite qu’ils ont traversé pour arriver en Chambre bleue est clair comme l’eau de roche (et non pas de pluie comme dirait dans un de ses meilleurs films un homme que j’aimerais savoir mon Frère, Philippe Noiret) : tout FM fait le serment du secret et non pas de la « discrétion » ou je ne sais quel nuance qu’une bouche peut offrir entre l’état ouvert et les lèvres soudées. Seul ce serment lui donne accès à la face positive du rideau, à la présence du Vénérable Pythagore dont il devient l’égal.

    Oui, tout est dans ce mot : l’égal. La Fraternité est la valeur affective la moins bien comprise précisément parce que le secret a perdu la clarté de son statut : on peut agir avec un égal, mais on ne peut avoir entière confiance qu’en son Frère (on pourrait contester ce théorème qui investit dans le biologique, valeur douteuse pour qui a étudié Freud et Lacan, mais il faut ici faire une lecture symbolique du mot Fraternité, justement parce que cette fraternité de FM est délivrée de tout lien biologique, c'est-à-dire de tout œdipisme sanglant possible).

    Toute la puissance de feu de la Franc-Maçonnerie réside donc dans cette confiance entre des égaux qui se choisissent avec soin, et les étapes de l’initiation sont évidemment les moments cruciaux qui précèdent le Don de la Lumière, Don qui n’est autre que celui de la confiance et de la fraternité. Plus de genou en terre : l’égalité. Car enfin à quoi servent nos efforts ? Quel est la finalité de nos travaux ?

    C’est le paradoxe maçonnique : transmettre les valeurs par lesquelles nous sommes devenus des Maçons, ce qui signifie que les enquêtes ont déjà révélé qu’un profane X «était » sans le savoir, un Franc-Maçon, et qu’il ne lui restait qu’à entrer dans la Chaîne d’Union pour renforcer l’armée du Valmy de la Liberté, de l’Egalité et de la Fraternité. Oui le Valmy : croyez-vous que les révolutionnaires de 1792 eussent pu résister à la coalition sans que chacun d’entre eux ne soit convaincu dans l’âme de la Justice de son combat, de la réalité des vertus de ses compagnons comme des siennes ?

    J’en viens à l’essentiel : arrêtons de bavarder dans les Loges pour passer le temps et se faire de l’entregent. Battons-nous pour les trois valeurs dont on nous a demandé les comptes lors de notre initiation, sans nous poser des questions sur le secret ou la discrétion : assumons le fait que Pythagore nous a accepté de son côté du rideau et ne boudons pas notre privilège mais servons-nous en pour nous battre réellement dans une République qui part à vau-l’eau . Zénon s’est battu jusqu’à la mort la plus atroce après s’être coupé lui-même la langue avec ses dents pour ne pas trahir ses complices. La Deuxième, la Troisième et en partie la Quatrième République se sont construites et ont fleuri grâce à la solidité de la Chaîne d’Union de milliers de Frères qui ne se posaient aucune question oiseuse sur le secret ou la discrétion puisqu’ils avaient conquis le droit de porter l’épée, le droit de se battre avec toutes les armes dont ils pouvaient disposer, toute leur puissance de feu.

    Nous sommes presque tous d’origine bourgeoise ? Nous avons presque tous des positions fortes dans la réalité socio-économique ? Hé bien tant mieux : profitons-en et tirons toutes les ficèles que nous pouvons pour mener NOTRE combat : ceux qui passent leur temps à douter et à cultiver ce qu’ils semblent abhorrer, à savoir l’intrigue, ceux-là sont passés, malheureusement, à travers les mailles du filet de l’initiation et c’est malheureux. C’est vrai qu’il y eût des temps douteux où on ouvrait les portes du Temple à n’importe qui ou presque pour faire du chiffre, au point de voir se créer des Obédiences d’Extrême-Droite ! Je n’ai jamais assisté à une tenue de l’une de ces Obédiences, mais j’imagine la nausée qui me prendrait si j’entendais et voyais ces prétendus FM appeler à la Liberté, à l’Egalité et à la Fraternité !

    Il y a un mot pour résumer tout cela, un mot qui vaut sur les champs de bataille et dans les bureaux de l’Entreprise et de l’état, dans les syndicats et dans les partis politiques, dans les Associations et dans les familles (d’Idées), ce mot c’est la SOLIDARITE. Ceux qui ont peur de ce mot sont a priori des « suspects » car ils ont l’esprit mal tourné et leur confiance dans les autres chancèle sans cesse parce qu’il n’en ont aucune en eux-mêmes. Tout simplement parce qu’ils ont perdu le chemin du VITRIOL . Laissons les à leurs errements, laissons-les même essaimer afin qu’ils disparaissent en couvrant une dernière fois notre temple, nous les laisserons assouvir leurs petites ambitions de futur pseudo Conventionnels, car ils ne feront pas long feu sous leurs nouveaux décors, leur pusillanimité hypocrite aura tôt fait de les trahir où qu’ils aillent.
    J’ai dit.

    Posté par parmenide, 24 octobre 2006 à 06:36

Poster un commentaire