Blog Maçonnique - Première version

Depuis le 3 novembre 2006, la nouvelle version du Blog Maçonnique se trouve à l'adresse www.hiram.be. Vous pouvez cependant continuer à commenter ces articles.

04 mai 2006

Commissaire et Franc-Maçon

"Le Rituel de l'Ombre" a connu un important succès avec plus de 40.000 exemplaires vendus. D'ailleurs après être sorti en version "club" (chez Belgique Loisirs et France Loisirs ce "premier thriller franc-maçon" (comme l'indiquent les clubs du livre) sort maintenant en poche (Pocket Thriller).

Une adaptation audiovisuelle va voir le jour en France. Les lecteurs allemands et néerlandais pourront également découvrir cette enquête du commissaire Marcas. Il faudrait plutôt dire "cette 1re enquête du commissaire Marcas" car, forts de leur succès, les auteurs se sont remis au travail.

Les auteurs ? Eric Giacometti et Jacques Ravenne sont-ils bien 2 personnes distinctes ? Certains, très méfiants, ont cru que le journaliste profane Eric Giacometti avait créé pour l'occasion un double maçonnique, Jacques Ravenne. Pour les détromper, Eric Giacometti et Jacques Ravenne (c'est un pseudonyme) s'exposent aujourd'hui sur la 2e de couverture de "Conjuration Casanova". La bande rouge qui entoure le volume va en faire frémir plus d'un puisqu'on peut y lire "Une nouvelle enquête de Marcas, flic et franc-maçon". D'autres s'irriteront du titre ("Conjuration Casanova") qui se donne un air de "Da Vinci Code".

Mais dépassons les apparences ! Comme "Le Rituel de l'Ombre", la "Conjuration Casanova" est un bouquin qui se dévore. Certes, la Franc-Maçonnerie n'est plus au centre de l'ouvrage même s'il est question d'une mystérieuse Loge, mais il sera davantage question de secte car l'intrigue débute sur un tableau qui n'est pas sans rappeler les plus grands crimes de groupes sectaires. Les auteurs ont utilisé la figure du Franc-Maçon Casanova - dont un manuscrit inédit vient d'apparaître - pour ajouter la magie (érotique) de l'histoire au mystère tout court. Le récit est haletant et la fin pleine de rebondissements. Au delà de l'enquête, ce sont les mécanismes sectaires qui sont ici évoqués et interpellent.

Les lecteurs francs-maçons seront sans doute, eux, attentifs à la personnalité du commissaire Marcas, un maçon simple, honnête, attaché à son Rituel (le livre évoque notamment un Rituel de deuil) et à sa Loge, bien éloigné des Loges fréquentées par des "frères dévoyés".

Les amateurs du genre aprécieront les petits jeux autour des noms comme cette allusion à un baronnet de la famille de Hund (le baron von Hund fut le fondateur de la Stricte Observance Templière) et du médecin Jacques Anderson qui a édicté des règles qu'il appelle "Constitutions" (là, l'allusion n'est pas légère !).

A quand un 3e épisode ?

Posté par jiripragman à 07:00 - Editions - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire