Blog Maçonnique - Première version

Depuis le 3 novembre 2006, la nouvelle version du Blog Maçonnique se trouve à l'adresse www.hiram.be. Vous pouvez cependant continuer à commenter ces articles.

15 mars 2006

Une justice belge sous influence ?

"La justice est-elle sous influence ?" interroge la TV publique belge (RTBF) ce mercredi 15 mars 2006 à 20h20. Selon le quotidien La Libre Belgique ("Vers de nouvelles vagues ?"), un magistrat suspendu, le juge Monin "dénonce en effet une justice belge partisane et influencée par des réseaux d'amitiés, des réseaux maçonniques, par le pouvoir politique ou encore par des magistrats qui fausseraient la vérité judiciaire". Le journal rapporte que le journaliste "s'est également rendu à Nice pour recueillir l'avis du procureur Eric de Montgolfier lequel a, par le passé, dénoncé des collusions maçonniques entre juges et justiciables".

Posté par jiripragman à 19:46 - Dans la presse - Commentaires [4] - Permalien [#]

Commentaires

    De nouveau sous les projecteurs

    Voilà de nouveau la presse qui se laisse aller à des allusions équivoques sur le rôle joué par certains maçons au sein de la vie profane et plus particulièrement dans le sacro-saint domaine de la Justice ! Il va sans dire que nous touchons là une sphère importante de notre vie sociale: chacun étant attaché à la sérénité indispensable au bon équilibre de la balance judiciaire. Et c'est tout naturellement qu'Eric Deborsu a eu à coeur d'attirer l'attention du public sur les "réseaux", qu'ils soient d'amitié ou de fraternité, qui peuvent entacher cette sérénité. Louable souci d'un reporter qui a bien choisi son vocabulaire: que d'intentions secrètes et forcément malveillantes se dissimulent sous le terme "réseaux". Nous ne sortirons décidément jamais de l'image perverse que le monde profane peut avoir de nos activités et de nos intentions. A qui la faute?
    Sans être un défenseur d'une extériorisation à tous crins, force m'est de constater que les messages que le public peut recevoir de notre ordre, via la presse en règle générale, sont toujours teintés de scandales. Et cela me semble bien normal: une société qui se dit discrète et qui ne laisse rien, ou presque, transparaître de ses activités sera toujours confrontées à un syndrôme de révélations si d'aventure une information filtre. Nous savons tous notre côté humain et donc faillible. Faut-il attendre que nous en donnions la preuve concrète au monde extérieur pour le justifier? La partie émergée de notre iceberg montre probité, liberté et progrès alors que la partie immergée n'a d'autre choix que de faire lire aux profanes "manipulations sous le manteau, amitiés douteuses, réseaux d'influence, abus de pouvoir, détournements..." Nous avons un discours que notre extériorisation n'a pas les moyens d'entretenir. Peut-être faudrait-il accepter de prouver que la Maçonnerie ce n'est pas ça ! Peut-être faudrait-il prendre les devants, sans attendre la publicité d'un scandale qui, n'en doutons pas un instant, ne manquera pas de se renouveler. Peut-être faudrait-il montrer aussi le bon côté des choses, même si les médias risquent d'y trouver un moins grand intérêt. Je laisse ces quelques questions à votre réflexion comme il est de coûtume chez nous. Elles me paraissent importantes car liées au devenir de notre ordre qui ne pourra continuer d'évoluer favorablement, me semble-t-il, que si les futurs profanes qui voudront un jour nous rejoindre pourront disposer d'un (pré)éclairage plus objectif...

    Posté par alfredpol, 16 mars 2006 à 13:15
  • faisons nous honneur!

    Bonjour
    je lis avec stupefaction combien certains freres de lumieres ,participeraient à l'instrumentalisation de la justice belge et cela ne viendrait malheureusement que reconforter les detracteurs de la franc-maçonnerie,sur son role et son influence sur ses freres,et je tiens à souligner que tous les freres ne sont pas aussi verreux que le laissent penser certains;alors mes freres j'en appelle à votre conscience d'initie et de d'humaniste,afin que la justice puisse recouvrer son independance et son image de neutre.
    paix à tous!

    Posté par Badila Edern, 16 mars 2006 à 17:32
  • extériorisation?

    Et bien oui! Si nous étions moins "discrets", si chaque soeur et frère acceptait de répondre "oui!" lorsqu'on lui demande si (elle-il) est maçon(e), sans détour, nous n'encourerions pas les soupçons des médias et des profanes (oh!que je déteste ce qualificatif!). Ne rigolons pas : où est le "danger" à dévoiler notre appartenance? N'est-il pas plus "dangereux", aujourd'hui, de se dire communiste, trostkyte, juif, chrétien en Afghanistan ou en Iran, que de s'affirmer franc-maçon et fier de l'être? Je suis franc-maçon - je suis communiste et libertaire - je suis protestant - et, dirons certains, je suis c..! j'assume!!!

    Posté par Jacques Cécius, 26 mars 2006 à 18:46
  • LA FRANC-MACONNERIE et la MORALE…

    LA FRANC-MACONNERIE et la MORALE…
    Il m'apparaît qu'il faille être « immoral » et « pervers » pour accepter d’entrer dans une « organisation », sachant qu'elle est secrète, que personne ne devra dévoiler qui en fait partie et que chacun devra répondre à tous les services, les collaborations suggérées, demandés par les uns et les autres, en particulier ceux des grades supérieurs, sachant qu’il est très difficile de les refuser, sans être mal considéré par le groupe, l’individu ayant pris l‘engagement formel d‘aider ses « frères »…
    Ce genre d’engagement ne peut aboutir à terme qu’à une situation de corruption généralisée, inévitable et à amener des « personnes perverses » à s’engager dans ce genre d’organisation, pour divers intérêt bien sûr pervers, celui entre autres de ne pas avoir à répondre devant la justice de ses délits…
    Les francs maçons se défendent d’être dans une religion, mais quand on insiste sur le secret imposé à chacun, ils font toujours une comparaison avec les religions traditionnelles ancestrales et reconnues officiellement en affirmant que dans celles-ci, personne n’est obligé de s’annoncer, de s’afficher croyant et pratiquant… et donc que la situation serait du même ordre… Amalgame abusif erroné… les religions traditionnelles n’imposent pas de « règles de clan » d’entre aide et le secret de leurs membres, sur l‘organisation, sur qui en fait parti et sur ce qui s‘y passe!
    Les religions sont « ouvertes », pas la franc-maçonnerie!
    La morale enseignée par ces religions est claire et n’est pas potentiellement suspecte!
    Je ne connais pas de catholiques, de protestant, de juifs, de musulmans d’hindous… qui refusent de dire qu’ils sont croyants et qu’ils pratiquent leur religion!
    Ils en sont tous fier et le revendiquent!
    A noter que seules certaines sectes imposent ces contraintes…
    Donc la Franc maçonnerie est au moins une secte…
    Les mafias aussi fonctionnent sur ces bases…
    La franc-maçonnerie ne serait-elle donc pas alors une secte mafieuse?
    Je m'étonne même que l'état accepte l'existence d'une telle organisation sur son territoire... Affaire de moralité publique et Républicaine!
    Constat… Cette secte est une « secte de nantis, plutôt bourgeoise, sûr élitiste »… Elle ne peut donc être qu’honorable! Combien sont les hommes politiques de tous bords à être à genoux devant…
    Elle n’est pas accessible à tous!
    Tout le monde ne peut pas payer une adhésion annuelle d’un minimum de 300 €, seulement pour soi-disant philosopher une à deux fois par mois sur soi-même et la société, plus frais de costume, d’accessoire et de repas…
    Et si l'état se servait de la franc maçonnerie, en particulier comme régulateur de crises… cela expliquerait son aveuglement, son mutisme, sa soumission!
    Ce n’est pas pour rien que de nombreux nouveaux frères, récemment « engagés » sont des responsables de syndicats ouvriers, de nouveaux partis écologistes, centristes et d’extrême gauche… Dans ce cas précis, ce nivellement des catégories sociales de la société peut être suspect, sachant que cette organisation est hiérarchisée et que nombreux sont les membres de bas niveaux ne sachant pas qui se trouve dans les plus hauts grades, en fait qui dirige le sommet la « pyramide ».
    Combien sont les frères qui entrent, s’infiltrent dans les nouveaux partis et dans quels buts?
    Combien sont les frères qui entrent dans nos municipalités en nombre majoritaire pour en être les maîtres?
    A noter que lorsqu’on est engagé dans la politique de haut niveau, il apparaît être important d’être « frère » (environ 50 % le seraient). Faute de ne pas l’être, il apparaît alors utile d’être entouré de « frères »!
    Etre frère ou en être entouré sert donc bien à quelque chose, en particulier, en politique! Que l’on ne nous dise plus, comme c’est souvent le cas, que la franc maçonnerie n’aides pas les carrières des initiés, au dépends des profanes.
    En fait, la franc maçonnerie m'apparaît être le bras droit de l'état...
    Il paraîtrait que la franc-maçonnerie serait à l'initiative de la plupart de nos lois et
    les francs maçons seraient l'élite du pays, comme par hasard, souvent en opposition aux doctrines officielles des église traditionnelles… sachant que les églises sont « le mal et ringardes » et la Franc-maçonnerie « le bien et la modernité » !
    L’immoralité serait donc alors modernité! Finalement, ça doit être vrai!
    Les non francs maçons, les profanes, que valent-ils? a quoi cela sert-ils qu'ils aillent voter?
    Les non éclairés, c’est-à-dire la plupart d’entre nous, ne seraient-ils pas des « moutons » que l’on manipule à volonté… à la solde indirecte des « frères trois points » et de leur secte? Tous les franc maçons ne sont pas malhonnêtes, certains se sont fait embobiner, malheureusement inconsciemment, au nom de l‘idéologie de façade, comme dans la plupart des sectes!
    Je suis outré de constater combien les discours des francs maçons sont démagogues, en particulier en s’attribuant des avancées humaine historiques. Il n’est pas rare de constater que des francs-maçons plus honnêtes que d’autres contestent certains points de détail comme par exemple que la franc maçonnerie serait à l’origine de la Révolution Française, que les francs-maçons auraient été déportés en masse comme les juifs pendant la dernière guerre!
    Les manipulations, le mensonge, m'apparaissent être dans la nature de la franc-maçonnerie… dans ma situation vécue actuelle, dans une affaire qui m'oppose à ma municipalité, il m’apparaît exister une méthode de franc-maçon d'élimination "d'opposants politiques ou (et) économiques", lorsqu'on est à la fois Maire et franc-maçon...
    Je vous cite les propos du Maire en question lors d'une question orale en conseil municipal, parlant de moi... (enregistrée sur internet) "Nous allons jouer avec lui au juge".
    Evident, le Maire savait d’avance qu’il serait protégé par la justice et qu’il ne risquait rien, car au moins 50 % des juges sont franc maçon et il savait aussi que le dossier finirait évidemment par être jugé par un frère! Et là, les manipulations et les mensonges, entre frères, ça s’y connait!
    J’ai été débouté à deux occasions de ma plainte au tribunal administratif de montpellier!
    C'est pour cela que j'ose parler sans complexes, avec insistance, de secte mafieuse, en parlant de la franc-maçonnerie...
    En conclusion, la « franc-maçonnerie et la morale » (titre de mon texte), c’est évidemment incompatible!
    J’ai un problème, pour mes prochains votes… Comment puis-je éviter de voter pour un franc-maçon? Comment puis-je savoir qui est franc-maçon, qui ne l’est pas? Je crains que les seules solutions possibles soient de voter blanc ou de ne pas aller voter…
    Au passage, si les francs-maçons étaient aussi respectables qu’ils le prétendent, il devrait y avoir longtemps, (depuis 2 années que je dénonce les abus de pouvoir, les manipulations dont je suis victime) que mes droits légitimes bafoués auraient été retrouvés et mes agresseurs désignés, jugés, et non protégés!
    Les francs-maçons sauraient, parait-il, faire le ménage dans leurs rangs!
    Pas constaté à ce jour, à mon sujet!
    Je vous invite à lire la suite sur ce blog pour en savoir plus…
    http://lamafiadanslesuddelafrance.blogs.nouvelobs.com

    Posté par choquer jean pie, 29 mars 2009 à 20:56

Poster un commentaire