Blog Maçonnique - Première version

Depuis le 3 novembre 2006, la nouvelle version du Blog Maçonnique se trouve à l'adresse www.hiram.be. Vous pouvez cependant continuer à commenter ces articles.

03 janvier 2006

Cagliostro, un livre démystificateur

cagliostro_legay_ch_teau_versaillesPersonnage étrange et mystérieux que fut Giuseppe (Joseph) Balsamo mieux connu sous le nom de Comte Alexandre (Alessandro) de Cagliostro. Né à Palerme (Sicile) le 2 juin 1743, cet homme sillonna toute l'Europe en compagnie de son épouse Lorenza Feliciani (Seraphina). Il fascina les uns (Mozart en fit son Zarastro dans "La Flûte enchantée") et irrita les autres (comme Catherine II qui le chassa de Russie). Il fut mêlé à l'affaire du collier de la Reine et c'est dans la forteresse de San Leo qu'il finit ses jours le 26 août 1795. Arrêté dans les  Etats Pontificaux, il avait été inculpé des chefs connexes d'hérésie, de magie et de Franc-Maçonnerie. Le 7 avril 1791, il fut condamné à mort mais le pape commua sa peine en prison à perpétué. 

L'appréciation du personnage est très variée et cette difficulté d'approche est visible dans l'article consacré à Cagliostro dans l'encyclopédie en ligne Wikipédia. Celui qui créa des centres de soins pour pauvres à Londres, Varsovie et Saint-Petersbourg fut aussi accusé de charlatanisme et d'escroquerie. 

Des Maçons reconnaissent en Cagliostro – initié le 12 avril 1776 à la Loge de l'Espérance à Londres (Soho, Stricte Observance Templière) - le Grand Cophte (ou Cofte) le fondateur et Grand Maître de la haute maçonnerie égyptienne (inspiré cependant par les écrits de George Cofton ou Coston ou George Costard). 

L’historien Ian Mc Calman, un spécialiste du XVIIIe siècle européen, nous livre son portrait de Balsamo-Cagliostro dans "Cagliostro ou le dernier alchimiste", un ouvrage passionnant qui risque pourtant de ne pas être apprécié par les thuriféraires du mage. Ian Mc Calman nous livre 7 épisodes-clefs qui sont autant de facettes du personnage : le Franc-maçon, le séducteur, le nécromancien, le chaman, le copte, le prophète, l’hérétique.

Illustration : portrait par Le Gay (au château de Versailles). Son portrait le plus célèbre reste le buste sculpté par Jean-Antoine Houdon (1786) et conservé à la National Gallery of Art à Washington.

A noter 

Sur le site  www.livres-mystiques.com, une page est consacrée au docteur Marc Haven (1868-1926), auteur du livre "Le maître inconnu, Cagliostro". On peut lire sur ce site un mémoire de Cagliostro .

Sans le 2e arrondissement parisien, le n°46 de la galerie Vivienne porte la plaque "Académie de Magie, maison fondée en 1786 sous le patronage de la Reine de France et de l'illustre Cagliostro; tenue de père en fils par le famille de professeurs Epitome". 

Sur le web, on trouve un Cercle Cagliostro  (www.cercle-cagliostro.org) qui diffuse des "Lettres d'Orientation". Il est précisé : "L’enseignement du "Cercle Cagliostro" correspond à ce qui était divulgué autrefois dans les cryptes secrètes des Écoles de Mystères. Aujourd’hui, il est transmis dans des lettres confidentielles appelées "Lettres d'Orientation".  Ces lettres donnent chaque fois des exercices précis conduisant à l’éveil et à la libération de l’être. Vous n’aurez rien d’autre à faire que de suivre ces instructions pas à pas. Une Lettre d'Orientation est envoyée chaque mois au membre et il y a en tout 20 lettres. (…) Nos lettres vont droit à l'essentiel et 5 à 10 minutes par jour de pratique suffisent pour avoir des résultats tangibles. Votre transformation sera progressive et radicale" (!).

Posté par jiripragman à 07:00 - Sites divers - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    Vous noterez que le Cercle Cagliostro est sponsorisé par "Rencontres Femmes russes"...Cela situe le niveau. Les liens renvoient aussi à des officines douteuses. Le Cercle Cagliostro est lié à Alpha international, groupuscule cité dans le rapport parlementaire sur les sectes, parmi les groupes de moins de 50 adeptes.
    Piège à gogo et pompe à fric.

    Posté par Hervé, 03 janvier 2006 à 13:10

Poster un commentaire