Blog Maçonnique - Première version

Depuis le 3 novembre 2006, la nouvelle version du Blog Maçonnique se trouve à l'adresse www.hiram.be. Vous pouvez cependant continuer à commenter ces articles.

19 novembre 2005

La suite de l'affaire Renard

FRANCE. Dans un article intitulé "Le juge maçon fouinait pour sa loge", le quotidien français Libération évoque à nouveau le cas du juge Jean-Paul Renard. Celui-ci avait été l'objet d'une procédure disciplinaire; le juge d'instruction niçois en avait en effet profité de sa situation pour examiner, sous de faux prétextes, les casiers judiciaires des candidats à l'initiation à la Grance Loge Nationale Française. Les mêmes faits lui ont valu de comparaître ce vendredi 18 novembre 2005 en correctionnelle à Paris. La procureure a requis une peine de 6 mois avec sursis. Le jugement devrait être prononcé le 13 janvier 2006.

Posté par jiripragman à 08:59 - Dans la presse - Commentaires [5] - Permalien [#]

Commentaires

    Et allez donc!

    Encore un marronnier!
    Que reproche-t-on au juge Renard?
    D'avoir consulté pour une raison privée les casiers
    judiciaires de Mrs X et Y.
    Aurait-il été stigmatisé pour cela s'il s'était agi pour lui de s'assurer que son garagiste, ou le promoteur qui allait lui vendre sa maison était honnête?
    Au pire, il aurait subi une engu... de la part de son supérieur hiérarchique, comme il se doit.
    Mais le juge Renard était F:.M:. Et de plus suprème horreur, de la GLNF.

    Et voici aussitôt les média de se précipiter sur l'affaire, et les "frères" journalistes pas mécontents de semer l'opprobre sur la GLNF...

    Il y a assez de véritables dérapages à souligner,
    par des escrocs qui se faufilent dans TOUTES les obédiences, pour ne pas ramener ce qui, DANS LES FAITS, n'est qu'une vétille, à sa juste proportion.

    Et l'auteur de ce weblog en fait autant. Osera-t-il publier mon commentaire?

    Fraternellement, quand même, et bravo pour le reste du travail et de la réactivité de l'auteur de ce site.

    DrXu, de la GLNF

    P.S.
    Le problème ne se pose plus maintenant: la GLNF demande directement aux candidats de fournir eux-mêmes un extrait de casier judiciaire.

    Posté par DrXu, 20 novembre 2005 à 08:58
  • Il ne s'agit pas d'un "marronnier". "Un marronnier en journalisme est un événement récurrent et prévisible qui donne lieu à un article d'information incontournable. Tout comme le marronnier qui invariablement, tous les ans, produit ses fruits, le marronnier journalistique reproduit les même sujets avec plus ou moins d'originalité" (définition : Wikipédia).

    Le Blog Maçonnique assure une veille sur la Franc-Maçonnerie. A ce titre, il relate aussi les procédures judiciaires en cours. Et il signalera le jugement (dans un sens ou dans l'autre).

    Il est inutile de mettre l'éditeur du Blog Maçonnique au défi de publier un commentaire. Depuis août 2004, un seul commentaire n'a pas été publié.

    Posté par Jiri Pragman, 20 novembre 2005 à 11:12
  • Hélas!

    Parler de "vétille" concernant cette lamentable affaire, est un... fraternel aveuglement!
    Quelques citations adaptées à la circonstance peuvent nous aider à y voir plus clair

    "La vérité est droite, mais les juges sont tordus" Proverbe Russe
    "Les juges et les politiques ne se lassent pas de rappeler les principes d'une morale qu'ils bafouent allègrement" Maurice Roche
    "Un juge habitué est un juge mort pour la justice" Charles Péguy
    "Le jugement implique aussi la condamnation du juge" Louis Scutenaire
    "'Ne juge personne avant de te mettre à sa place." Ce vieux proverbe rend tout jugement impossible, car nous ne jugeons quelqu'un que parce que justement nous ne pouvons nous mettre à sa place" Cioran

    Merci à Jiri Pragman pour sa veille maçonnique quotidienne

    Posté par tigron, 21 novembre 2005 à 00:52
  • Je ne connais pas ce juge. Mais il y a déjà quelques années, lorsque cette affaire était arrivé dans les média, j'avais été frappé de la faiblesse de ce motif d'accusation.
    Je ne sais pas sous quel prétexte il s'est fait communiquer les casiers judiciaires litigieux.
    Peut-être a-t-il commis par ailleurs des méfaits qui conduisent à le condamner gravement pour quelque chose qui dans un autre cas, ne lui aurait valu qu'une réprimande? Peut-être ai-je tort, et les media ont-ils raison, dans ce cas?

    Un grand problème est que, dès que quelqu'un est mis en accusation, il est aussitôt présumé coupable par les média, et par nous-mêmes, si nous n'y prenons garde.
    Un principe de justice ne devrait-il pas être: "tout accusé est présumé innocent, à moins que l'on ne prouve sa culpabilité?" (Je sais bien que les juges exu-mêmes ne le respectent pas toujours, loin de là!)
    C'est pourquoi ce genre de communiqué me met toujours mal à l'aise, tout comme les différentes formes de "lynchage médiatique"...

    Posté par DrXu, 22 novembre 2005 à 17:00
  • définition de RIPOU

    Cet homme nous a fait trop de mal à moi et ma famille..IL DOIT PAYER
    J'ai encore espoir en la justice française
    Notre appel passe le 10 Janvier prochain.....NOus avions intenté un procès à une mafieuse...ça s'est retourné contre NOUS!!GRACE A CE MONSTRE!

    HONTE A LA FRANC MACONNERIE ET A LA FRANCE POUR LAQUELLE MON PERE S'EST TANT BATTUE

    Posté par GROSS, 05 décembre 2005 à 10:02

Poster un commentaire