Blog Maçonnique - Première version

Depuis le 3 novembre 2006, la nouvelle version du Blog Maçonnique se trouve à l'adresse www.hiram.be. Vous pouvez cependant continuer à commenter ces articles.

03 octobre 2005

La Grande Loge des Maçons Réguliers Francs et Acceptés de France

rgle1Le site de la Grande Loge Régulière d'Angleterre (Regular Grand Lodge of England - www.rgle.org.uk), dissidence de la Grande Loge Unie d'Angleterre (www.grandlodge-england.org), consacre une page au Haut Conseil Maçonnique de France. Celui-ci est chargé "de constituer et de gouverner la Grande Loge des Maçons Réguliers Francs et Acceptés de France, au même titre que les Obédiences et toutes les Loges dans le monde placées sous son contrôle".

Ce Haut Conseil Maçonnique de France se déclare "instance Maçonnique Régulière Indépendante et Souveraine", "(reconnu) reconnu en tant que Corps Maçonnique Régulier par "The Masonic High Council of England and Wales" qui lui a fait délivrance d'une Charte Régulière au moment de sa constitution, ainsi que par plusieurs Hauts Conseils Maçonniques Réguliers dans le monde". A noter que, "en tant que Corps Maçonnique Régulier le H.C.M. de France interdit à ses membres l'adhésion à une organisation ne travaillant pas régulièrement ou n'étant pas reconnue régulière par the Masonic High Council of England".

La page consacrée à la Grande Loge des Maçons Réguliers Francs et Acceptés - Ancienne et Honorable Fraternité des Maçons Francs et Acceptés reprend la délibération du 27 avril 2005 qui a permis la constitution, la consécration et la promulgation de la Grande Loge des Maçons Réguliers Francs et Acceptés de France. Il s'agit bien d'une Obédience masculine. Cette Grande Loge se réfère aux "Anciens Devoirs et aux Landmarks de Fraternité". Elle exige de ses membres la foi en un Principe Suprême dénommé "Grand Architecte de l'Univers". Les membres prêtent serment sur le "Volume de la Sainte Loi" (la Bible) qui reste ouverte pendant les travaux. L'Obédience interdit formellement les discussions politiques ou religieuses en Loge.

L' Obédience autorise la pratique de plusieurs Rites de metier dont elle a reçu Patente du Haut Conseil Maçonnique de France et de la Regular Grand Lodge of England and Wales. Parmi ces "Rites de métier" : le Rite Français, le Rite Ancien et Primitif, le Rite Ecossais Rectifié (R.E.R.), le Rite Ancien et Accepté, l'Ancien Rite Anglais, le Rite Ecossais Ancien Accepté (R.E.A.A.), l'Ancien Rite d'York, le Rite Adoniram, le Rite Shroeder, le Rite Philosophique d'Ecosse, le Rite Irlandais, le Rite Suedois, le Rite Misraïm, le Rite Nigerian, le Rite Emulation.

L'Obédience est bilingue et actuellement composée des Loges Vertu et Silence No. 1, Unity Brotherly No. 3, Tradition de Saint Patrick No. 5, La Flamme du Sud Sahara No. 7, Rigueur et Tradition No. 9.

Grande Loge des Maçons Réguliers Francs et Acceptés
91, rue du Faubourg Saint Honoré
75008 Paris (France)
 

Posté par jiripragman à 07:00 - Sites de Loge ou d'Obédience - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires

    reconnaissance ?

    Bjr,

    quels liens les obédiences françaises entretiennent-elles avec cette obédience ?
    Savez-vous si les francs-maçons des obédiences autres que la GLNF sont admises en voyage ?

    d'avance merci pour votre éclairage,

    cdlt

    Posté par nova, 03 octobre 2005 à 20:31
  • Qu'est-ce à dire ?

    On m'a toujours appris que la Grande Loge Unie d'Angleterre ne reconnaissait qu'une seule Obédience par pays. Qu'en est-il alors de la GLNF ? Il y en aurait une de trop en France.

    Posté par Claude, 08 octobre 2005 à 11:35
  • Qu'est-ce à dire ?

    Cette Obédience est reconnue par un groupe dissident de la Grande Loge Unie d'Angleterre. Elle n'a donc pas de régularité par rapport à la Franc-Maçonnerie régulière universelle. Les voyages y sont par conséquent interdits aux Frères de la GLNF. Et ce, bien qu'elle remplisse les critères de la régularité. Ne serait-il pas temps d'arrêter cette surenchère et de chercher ce qui rapproche plutôt que ce qui divise ?

    Posté par Claude, 08 octobre 2005 à 12:13

Poster un commentaire