Blog Maçonnique - Première version

Depuis le 3 novembre 2006, la nouvelle version du Blog Maçonnique se trouve à l'adresse www.hiram.be. Vous pouvez cependant continuer à commenter ces articles.

03 mai 2005

Le Grand Prieuré Ecossais Réformé et Rectifié d'Occitanie

 

gprerroLe Grand Prieuré Ecossais Réformé et Rectifié d'Occitanie (gpoccitanie.free.fr)  réunit des "Francs-Maçons de Rite Ecossais Rectifié" de la "Troisième Province de l'Ordre".

Le Grand Prieuré d’Occitanie est organisé selon la règle Maçonnique des loges réunies et rectifiées ( votée au convent de Wilhelmsbad 1782) ainsi que du code maçonniques des Loges réunies et rectifiées de France tel qu’il fut voté et pratiqué dés le convent des Gaules de 1778.

Cet Ordre comprend 4 classes :

  • Grande Loge Ecossaise (grades d'apprenti, compagnon, maître)
  • Directoire Ecossais pour les Loges de Maîtres Ecossais de Saint André (4e grade)
  • Chapitres des Chevaliers Bienfaisants de la Cité Sainte (5e et 6e grades)
  • Collège Métropolitain de la Grande Profession

Cet Ordre se définit comme " clairement Chrétien , mais non dogmatique, pratiquant les vertus douces d’un ésotérisme Christique". Il considère que "ce dernier (note : le Régime rectifié) possède dans son patrimoine un appel à la tradition chrétienne et à l’exploration de son ésotérisme qu’expriment entre autres le texte des prières et la prestation d’engagements et de serments sur l’évangile de St Jean".

"Il a pour base la foi en une Puissance suprême, désignée dans les Rites sous le vocable de Grand Architecte de l’Univers, et l’attachement à l’esprit du Christianisme. Il a pour but :

  • le perfectionnement individuel par le travail que tout homme doit faire sur lui-même;
  • l’exercice d’une bienfaisance active et éclairée envers tous les hommes, quels que soient leur nationalité, leurs opinions politiques, religieuses et leur état civil".

Le site web de ce Grand Prieuré ne fournit pas d'information sur le nombre et l'implantation de ces Loges.

Posté par jiripragman à 07:00 - Sites de Loge ou d'Obédience - Commentaires [7] - Permalien [#]

Commentaires

    on a de la chance

    A force de chercher, persévérer à chercher, persevérer tant et tant jusqu'a la souffrance.

    "Pardonne à ton ennemi, aime-le, fais-lui du bien: remplis ainsi un des préceptes les plus sublimes de la morale sacrée et tu recouvreras les vestiges de ton ancienne grandeur!"

    Posté par Stéphane, 13 juin 2006 à 15:58
  • usurpation effective de mon nom

    Bonjour,

    je viens de découvrir cette page et avec effarement que mon nom a été usurpé (message du 10 mai 2005). J'envoie un message au maître de toile pour lui demander d'ajouter un commentaire sur ce message indiquant qu'il s'agit d'une imposture ou de le supprimer.

    Je peux de plus confirmer (message de C. Bind) qu'aucun des descendants de Jean Granger est F.M. Et pour l'anecdote, je n'ai pas la moindre idée de qui pourraient être les personnes "marc Brav.Jean-Marie Auz., jean-Francois Derc." dont je vois le nom pour la première fois (excepté D. Font. que nous avons souvent rencontré).

    Posté par Bruno Granger, 31 août 2006 à 12:13
  • excuses

    trés chers tous
    qu'il me soit permis de présenter à Monsieur B.GRANGER (fils de notre si cher et regretté Frère Jean), nos excuses au nom de tous les FF car cet usurpation d'identité est regrettable et ne peut, hélas, qu' émaner d'un fort méchant Maçon au vu des informations données ! il est bien triste de constater que la F.M., malgré ses traditions, soit quelques fois infiltrée par des êtres indignes de notre fraternité
    bien frat à tous
    christian bind.

    Posté par christian bind, 01 septembre 2006 à 11:13
  • Comment peut-on être Chrétien sans dogme, au moins celui de l'affirmation de Paul sur sa foi en la résurection de NSJ+C, Chrétien en peut pas dire christique et l'aésotérisme Chrétien n'est pas un ésot"érisme christique.
    Les plus anciens Devoirs et notamment aussi ceux rappelés sur le site de la recue R T :
    http://www.renaissance-traditionnelle.org/PDF/Fournial.pdf
    exposent non pas que le maç. se doit d'avoir une spiritualité mais qu'il professait dans les temps anciens la Foi Catholique, c'est à fdire par ce résumé offetrt par le mot catholique ( tel que rappelé par St Vincent de Llérins ), il reconnaissant l'intégralité du dépôt de la Révélation Chrétienne.
    Les déclarations exposées présentement par ceux qui prétendent s'adjuger et gouverner la 3° Province, ne viennet malheureusement pas contredire les conceptions aujourd'hui de l'essentiel des FF du Rite Rectifié, il n'empêche que s'il était souhaité aujourd'hui la maintenance dans l'esprit de ce Rite, il serait bon qu'une réflexion soit orchestrée avec l'exécution des conclusions qui en découleraient, pour le bien de l'Ordre et la fidélité à la vraie maçonnerie.

    Posté par J-P BONNEROT, 05 mai 2005 à 12:19
  • Usurpation de l'oeuvre de Tourniac

    Les personnes qui prétendent continuer "l'oeuvre de Jean Tourniac" selon ce qu'elles écrivent ailleurs ne peuvent être que des usurpateurs. Mon père Jean Granger (Jean Tourniac était son nom d'écrivain) n'a en effet jamais cautionné en 1995 la création de ce soit-disant Grand Prieuré Réformé, d'autant que certains noms qui sont derrière faisaient partie de la liste de ceux qui ont pr^té main-forte à Daniel Font. pour lui donner un coup de poignard dans le dos en constituant un nouveau GPDG (voir la liste du conseil d'administration destituant Jean Granger et présidé par Daniel Font.,marc Brav.Jean-Marie Auz., jean-Francois Derc.et enregistré à la Préfecture de Paris) Cette nouvelle tentative de récupération vise seulement à attirer des naifs pour les embrigader.

    Posté par B.GRANGER, 10 mai 2005 à 19:13
  • paix sur terre
    avant d'apporter réponse, je souhaiterais m'entretenir en privé avec B.Granger, dont je conçois le désagréement, par manque d'information ! son père fut l'un de mes maîtres, et loin de m'en écarter aprés l'affaire citée,ou grave injustice lui fut faite... notre groupe a suivi ses conseils pendant des années !

    qu'il soit clair que nous n'avons jamais prétendu que Jean Granger avait donné son aval pour notre petit prieuré d'Occitanie, car il ne l'aurait jamais fait pour quiconque à ma connaissance ?

    ou donc son fils est il allé pécher cela ? certe, la défense spontanée d'un fils croyant que l'image de son père serait détournée est compréhensible, mais nous sommes à l'opposé des ce qu'il a cru comprendre !

    simplement nous nous réclamons comme étant dans la pensée spirituelle de cet esprit brillant et surtout trés ouvert, qui prolongeait par ses travaux la "modernité" constante de ce RER vers l'alliance d'une chevalerie célestielle que nous pourrions nommer les 3 anneaux (les 3 religions du livre)....
    si les chemins sont différents, c'est le même dieu que nous prions, et la finalité est identique dans l'intimité du soi !
    donc, si B Granger veut bien me contacter, pour un fraternel échange voici mon mail : sedop723@aol.com
    il n'est pas judicieux de revenir constamment sur les souffrances du passé, acceptons de pardonner et d'être pardonné, d'enseigner et de continuer d'être enseigné,d'aimer et d'être aimé...
    au nom de notre modeste Occitannie, je vous avoue que nous aurions préféré des questions, même négatives, mais appellant des réponses fraternelles plutôt qu'une volée de bois vert et des anathèmes infondé !
    si nous avons humblement restauré l'occitanie, avec un groupe de CBCS dont certains furent adoubés par Jean Grangerlui même, nous la partageons volontiers par des intervisites avec d'autres Prieurés qui ont aussi des préfectures Occitannes ! quel mal y a-t-il à cela ?
    nous désirions simplement demeurer ensemble, avec cette "certaine idée" du Rectifié ....dont il se vérifie qu'au vu de ces 2 "bienvenues" nous avons bien fait
    bien frat
    christian bind.

    Posté par christian bind., 24 mai 2005 à 10:38
  • des vérités

    dans l'absence de réponse du "pseudo" B. GRANGER, force nous est de suspecter un hoax de fort méchante facture !
    en effet, l'adresse mail de l'envoyeur du message conflictuel n'existe pas ou plus (crée pour la circonstance ) ???
    hors, puisque ce mail est signé, l'anonimat de l'adresse mail (retour à l'envoyeur) ne se justifie guére ?
    de plus, rien ne nous laisse supposer qu'un des membres direct de la famille de notre trés cher et regretté Jean Granger soit un F.M. ???
    en vérité cela est navrant et porte préjudice à notre Fraternité initiatique !
    bref, oublions ces errements et continuons notre chemin du mieux que nous le pouvons !

    en ce qui concerne l'intervention du cher F.Bonnerot...nous lui laissons volontier l'affirmation dogmatique qu'il prône selon ses convictions personnelles ! pourvu que l'universalité de l'amour du prochain soit dans son coeur !
    il serait trop long de citer les nombreux texte de la main même de JBW, qui affirme le contraire de la thèse de notre cher F. Bonnerot...

    les rituels du RER sont tous accompagnés de précisions (discours de l'orateur ou lettres) et replace la vocation chrétienne "non dogmatique" et ouverte de ce rite dans un contexte toujours moderne dans la vie du siècle ou il agit ! la momie sortie du placard et exibée pour satisfaire certains nostalgiques, ne répond guère aux racines mêmes du RER !
    notre conclusion, qui n'a d'autre valeur que d'affirmer loyalement nos choix tient en ce qui suit...

    ci dessous le dernier propos du Grand Maître, cloturant le grand chapitre:

    Sic transit Gloria mundi



    jeudi 19 mai 2005.

    Mes B.A.Frères,Dans l’évangile selon St Luc : " L’homme qui s’élève sera abaissé et celui qui s’abaisse sera élevé " (Luc 14, 11). st jean dit aussi "Je ne suis pas venu pour faire ma volonté, mais pour faire la volonté de celui qui m’a envoyé " (Jean 6, 3

    C’est dans cet esprit que le Convent de WILHEMBAD a ,le 16 Juillet I782, affirmé :

    " La vraie tendance du Régime Rectifié est et doit rester une ardente aspiration à l’établissement de la cité des hommes spiritualistes, pratiquant la morale du Christianisme primitif, dégagée de tout dogmatisme et de toute liaison avec une Eglise quelle qu’elle soit "...Toujours dans le même esprit, Je citerai le F.’. SAVOIRE qui, en 1910, avec le F.’. de Ribaucourt et avec la bénédiction du Grand Prieuré Helvétique, réveilla en France le Rectifié :
    Camille Savoir déclara ce qui suit :

    "Personnellement, j’avoue que le libre-penseur et le libre croyant que j’ai toujours été n’a manifesté en entrant au Rite Rectifié, aucune hésitation ni aucun scrupule lorsqu’on lui a demandé de déclarer qu’il professait l’Esprit du Christianisme, surtout lorsque le Grand Prieuré helvète a ajouté, qu’il s’agissait ici de l’Esprit du Christianisme Primitif résumé dans la maxime : " Aime ton prochain comme toi-même ", et que l’Ordre se réclamait de cette morale, qualifiée de chrétienne, mais commune à plusieurs religions du passé, à certaines écoles philosophiques grecques ou latines, et qui se résume dans " l’amour du prochain " ....

    Le régime rectifié n’est donc pas une religion, non plus un dogme, cela a été clairement défini par JBW , mais c’est une quête de la lumière s’appuyant sur des vertus spirituelles et chevaleresques ! désuet ? certes non ! la chute des valeurs dans nos sociétés n’a de compensation que le gant du défit relevé courageusement pour maintenir les vertus d’une antique tradition qui redressera l’autel couché lorsque le cycle du temps ramènera l’agneau vers le bon pasteur...
    .
    "non nobis Domine, non nobis"Mais un Franc Maçon ne doit jamais commettre l’erreur d’opposer tel rite à tel autre, ou de jeter l’anathème sur tel ou tel symbole. Rites et symboles sont les vecteurs et les supports de transmission du Message initiatique. Les opposer crée, trop souvent, des malentendus, des attitudes intolérantes, parce que nous interprétons différemment des mots et des formes qui recouvrent les mêmes idées, les mêmes principes. Les convictions de certains transforment leurs propos en agressivité et certitudes erronées, montrant ainsi autant d’intelligence qu’une bougie en plein vent ! je me demande ce que cette flamme turbulente pourrait bien éclairer ?

    Prenons conscience quand nous nous engageons dans l’aventure spirituelle que le but de nos recherches est identique, bien qu’il puisse porter des appellations différentes:
    VERITE, SAGESSE, LUMIERE, SALUT, CONNAISSANCE.

    la réalité d’une voie initiatique est de s’assumer dans les voies qui lui sont propres sans jamais rejeter les autres cheminements...mais...sans tomber non plus, dans un syncrétisme lénifiant qui viderait de sa substance originelle les spécificités chrétiennes de notre rite.En d’autre termes, respecter la lettre mais privilégier l’esprit, car Cette quête éternelle préfigure l’Age d’Or, La Cité Sainte, la Jérusalem Céleste, la Construction du Temple, le royaume de Dieu, la découverte du Graal, ou, plus prosaïquement, pour d’autres, la Société Nouvelle et idéale .
    Tous ces mots expriment, par des cheminements différents, la même direction, les mêmes aspirations. Ils diffèrent parce que diffère la voie choisie pour atteindre les mêmes sommets. Soyons donc modestes dans nos jugements.

    Appliquons nous à étudier l’histoire de l’Ordre sous tous ses aspects et à ne pas confondre le fond avec la forme. Cette "forme" impermanente qui nous colle au mental, par une éducation sociale trop souvent rivale de tout ce qui n’est pas de son propre idéal !...

    Labyrinthe de confusions....forme, apparence, impermanence....que nous devons corriger et rendre vivant en nous-même par connaissance, persévérance et souffrance...

    Ce qui importe, c’est la perfection bienfaisante du cheminement vers une finalité qui dépasse notre entendement et qui nous force de faire toujours "un pas de plus" vers l’inconnu ou l’inconnaissable, suivant les convictions, hélas trop fluctuantes, des moments de notre vie !

    Acceptons de voir dans les différents Rituels, le fruit des méditations, des études et des recherches des Sages du passé qui ont puisé au fond commun de la tradition.
    Nous aurons alors contribué vraiment à faire de la maçonnerie ce que nous prétendons qu’elle est dans nos discours : " LE CENTRE DE L’UNION ".

    Dans cette perspective, je citerai volontiers un Frère d’un autre rite, Juif et Kabbaliste émérite :
    "Se dire chrétien, c’est affirmer sa référence à l’Evangile et à la personne du Christ. Jésus-Christ était un juif, mis à mort par les Romains, profondément respectueux de l’enseignement des prophètes qui l’ont précédé, et qui s’est présenté en disant simplement : "mettez-vous à mon école, car je suis doux et humble de cœur." (Matthieu 11, 29) Le suivre, c’est respecter son message et ses appels à la tolérance, à l’accueil de l’autre et au pardon. Le Dieu des juifs, des chrétiens et des musulmans, tous descendants d’Abraham, est un Dieu de bonté et de miséricorde. Le rejet, la haine et le fanatisme religieux Lui sont totalement étrangers. C’est Le trahir et Le blasphémer que de L’invoquer à l’appui des intolérances et des exclusions... ".

    Ecoutons Mathieu quand il écrit à propos des béatitudes "heureux ceux qui procurent la paix car ils seront appelés fils de D.ieu (Mat. 5.9)
    "
    fin de citation

    Quant à st Augustin , il disait dans sa règle :
    "Honorez, les uns dans les autres, ce Dieu dont vous êtes devenus les temples ".( chap.2).
    La recherche de Dieu qui est toujours l’Unique , a pour lieu privilégié, chaque frère.
    Augustin écrivait encore en son chap.1 de la règle : "Puisque telle est la raison pour laquelle vous vous êtes rassemblés en un même lieu, avant tout vivez unanimes en votre maison et n’ayez qu’une seule âme et un seul cœur tournés vers D.ieu." .
    Pratiquons au dehors, et de notre mieux ,les vertus qui nous sont enseignées au dedans et dont nous avons promis de donner l’exemple... restons unis par delà nos différences, même si nous devenions séparés par les vicissitudes de l’existence car,... n’ y a t-il pas"plusieurs demeures dans la maison du Père " ?
    c’est aussi cela la règle d’un ordre qui nous dépasse et nous veut tous rassemblés, ou que nous soyons, dans la prière commune et la bienfaisance active.

    Ainsi pourrons nous mieux concevoir le sens véritable de la voie initiatique

    Pour toutes ces raisons.... c’ est pour moi un honneur que de nommer chacun d’entre vous..."mon Frère"

    Eques a Silentio

    Posté par christian bind., 31 mai 2005 à 16:28

Poster un commentaire