Blog Maçonnique - Première version

Depuis le 3 novembre 2006, la nouvelle version du Blog Maçonnique se trouve à l'adresse www.hiram.be. Vous pouvez cependant continuer à commenter ces articles.

20 avril 2005

Saint-Jacques de Compostelle et Francs-Maçons

 

Comme indiqué dans le roman "Avec saint Jacques vers Compostelle", "ainsi, même sur le chemin de Saint-Jacques, on peut rencontrer des Francs-Maçons, des ennemis de l’Eglise !" (p. 171). Certaines pages sur le web relatent des rencontres avec des Maçons ("Carnet de route : juillet 2001").

ruta_jacobeaLe site "La Ruta Jacobea - Mesnie des trois chemins" (rutajacob.free.fr) a été créé "à l'initiative d'un groupe de Francs-Maçons français anciens "cheminants" des Routes de Saint Jacques de Compostelle et membres de plusieurs obédiences maçonniques".

Comme association, "La Ruta Jacobea" s'adresse "à tous les membres réguliers d'une obédience maçonnique française et européenne ayant parcouru à pied, à cheval ou en voiture hippomobile l'un des grands itinéraires de la tradition occidentale (Compostelle, Rome, Jérusalem) et pouvant justifier d'un parcours minimum de 500 Km".

Son site web vise à mieux faire connaître les routes de Compostelle notamment sous l'angle particulier de l'apport des sociétés initiatiques traditionnelles dans la création, le développement et la résurgence de la pratique du "cheminement". Le site préfère les termes "cheminement" et "cheminants" à ceux plus courants de "pèlerinage" ou de "pèlerins" à connotation religieuse "réductrice au regard de l'universalisme maçonnique". On peut consulter sur le site des textes relatifs aux chemins de Compostelle ainsi que des "Impressions de route" (photos). Une partie du site est réservée aux seuls Maçons.

A lire : dans le "Petit guide bibliographique" publié sur le site maçonnique suisse Masonic.ch (www.masonic.ch), on conseille la lecture du livre d'Henri Vincenot, "Les étoiles de Compostelle" (Paris, Gallimard, collection "Folio" n° 1876). Cet ouvrage vous propose de suivre le parcours de Jehan le Tonnerre, de la forêt bourguignonne à Compostelle, de sa communauté d'essarteurs à celle des Bâtisseurs.

A noter :en novembre 2004, le Grand Orient de France, s'était insurgé (via un communiqué) de voir le Préfet de la Région Aquitaine et du département de la Gironde,conjointement avec le Maire de Bordeaux, lancer une invitation aux directeurs des écoles publiques de la ville, afin qu'ils participent avec leurs élèves à "l'inauguration des Chemins de Compostelle". La lettre d'invitation précisait en outre que la cérémonie s'achèverait par une messe de l'Archevêque de Bordeaux et Evêque de Bazas à la basilique Saint Michel. Le GODF écrivait alors : "Il est inadmissible qu'un Préfet de la République viole ouvertement le principe de Laïcité, pilier de notre organisation sociale, et qui déroge de surcroît à l'obligation de réserve et de neutralité incombant au représentant de l'Etat en particulier, et aux fonctionnaires en général. Les Préfets ne sont pas censés participer es-qualité à des manifestations publiques religieuses et encore moins d'y convier les acteurs de l'école publique."

Posté par jiripragman à 07:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    Compostelle/GO

    Cette prise de position du GO:. (plus exactement de sa hiérarchie) ne prouve qu'une chose.... c'est qu'il(elle) n'a rien compris à ce qu'est la réalité du cheminement vers Compostelle.

    Loupays

    Posté par Loupays, 21 avril 2005 à 17:21

Poster un commentaire