Blog Maçonnique - Première version

Depuis le 3 novembre 2006, la nouvelle version du Blog Maçonnique se trouve à l'adresse www.hiram.be. Vous pouvez cependant continuer à commenter ces articles.

18 novembre 2004

Les Francs-Jardiniers

Saviez-vous qu'un Ordre des Francs-Jardiniers a existé ?

L'ouvrage de Robert Cooper, "Les Francs-Jardiniers - Introduction aux origines et l'histoire d'un ordre méconnu" paru en 2000 aux Editions Ivoire-Clair (www.ivoire-clair.fr) s'intéresse à cet Ordre dont le premier document connu date de 1676. Le bibliothécaire et conservateur du Musée de la Grande Loge d'Ecosse (www.grandlodgescotland.com) met en évidence les similitudes avec l'ordre des francs-maçons : l'ordre est organisé en loges et utilise un rituel qui procède de connaissances ésotériques. Jusqu'en 1736, il existe la pratique de la double appartenance aux deux ordres. L'ordre ancien des jardiniers libres accepte parmi ses membres des non opératifs (membres de l'aristocratie). Ses buts sont le contrôle du métier, la bienfaisance, l'entraide, l'amélioration morale, la pratique des secrets du métier et l'ésotérisme. Aux symboles traditionnels maçonniques furent ajoutés les outils de jardins : le greffoir, la bêche, le râteau, la fourche, la faux, la cisaille à haie. Les Francs-Jardiniers faisaient, eux, référence au G.J.D.L.U (Grand Jardinier De l'Univers).Comme les francs-maçons, ils concluent leurs réunions par des banquets où l'on chante et récite des poèmes où s'entremêlent morale et humour.

Cette étude s'intéresse essentiellement à l'Ecosse car si l'Ordre eu des émules en Angleterre et en Irlande, on ne luit connait pas d'organisation similaire en France.Le Franc-Jardinage connut son apogée au XIX° siècle. Il souffrit ensuite de ne pas disposer de véritable grande loge fédératrice. Les loges ne résistèrent pas aux deux guerres mondiales. Cependant, des loges subsistent en Guyana, aux Antilles, au Ghana, en Australie et en Angleterre.

Posté par jiripragman à 07:37 - Editions - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire